France
URL courte
Par
191682
S'abonner

S'exprimant à l'occasion d'une visite au centre hospitalier de Pontoise, le Président de la République a constaté une «accélération extrêmement forte» de la pandémie.

Emmanuel Macron a mis en garde contre une «accélération extrêmement forte» de l’épidémie du nouveau coronavirus en France et partout en Europe.

Les mesures instaurant un couvre-feu annoncées la semaine dernière pour neuf métropoles et étendues jeudi soir à 38 nouveaux départements «demeurent extrêmement importantes» pour freiner la propagation du virus, a déclaré le chef de l’État au terme d’un déplacement à Pontoise, en Île-de-France, où il a échangé avec les représentants des personnels soignants.

M.Macron, qui a appelé ses concitoyens au respect de ces mesures, a relevé que «nous aurons en milieu de semaine prochaine une vision claire» de l'impact de ces mesures, ajoutant qu'à la lumière de la progression de la situation, «nous aurons des décisions à prendre dans les semaines prochaines» pour «ajuster les choses».

Ces mesures n’ont pas vocations à être réduites et il «est trop tôt pour dire si l’on va vers des reconfinements locaux ou plus larges», a-t-il estimé, soulignant qu’il va falloir vivre avec le virus au moins «jusqu’à l’été prochain».

Il a en outre fait état de «perspectives» concernant la production d’un vaccin anti-Covid, dans le cadre d’une stratégie européenne. «On peut penser qu’on aura plus de visibilité à la fin du premier trimestre de 2021», a affirmé le chef de l’État.

M.Macron a par la même occasion rendu hommage aux personnels soignants et aux professionnels de santé pour leur mobilisation et leur rôle «extrêmement important» face à la crise sanitaire.

«Il nous faut faire corps avec l’ensemble des personnels soignants», a-t-il déclaré, faisant part de la «détermination» du gouvernement à continuer à transformer le système de soins et de santé français.

Couvre-feu étendu

L'exécutif français avait annoncé jeudi soir l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements pour une durée de six semaines à compter de ce vendredi à minuit, portant à 54 le nombre total des territoires concernés par cette mesure, soit 46 millions de Français.

La France a recensé plus de 41.000 nouvelles contaminations au coronavirus ainsi que 165 décès en 24 heures, selon le bilan quotidien rendu public jeudi soir par le ministère de la Santé.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
pandémie, Covid-19, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook