France
URL courte
Par
3726305
S'abonner

Les attestations de déplacement dérogatoire seront à nouveau mises en place suite à l’annonce du reconfinement par Emmanuel Macron et ce dès le 30 octobre jusqu’au 1er décembre au moins. Une attestation pour les trajets scolaires a en outre été créée.   

Lors de son allocution du 28 octobre, le Président a annoncé la réintroduction du confinement en France métropolitaine à partir du vendredi 30 octobre jusqu'au 1er décembre pour lutter contre la propagation du Covid-19, ainsi que le retour des attestations de déplacement. 

Dès le 30 octobre, les Français devront de nouveau se munir de ces documents pour sortir, lesquels changent en fonction des motifs. Deux seront similaires à ceux du confinement précédent.

Trois formulaires seront ainsi disponibles: le premier est une attestation de déplacement dérogatoire, valable une heure et qui permettra de sortir de son domicile pour faire des courses, aller à un rendez-vous médical ou faire du sport seul à moins d’un kilomètre de chez soi. La deuxième attestation concerne les déplacements professionnels. Elle devra être présentée en cas de contrôle avec un justificatif fourni par l’employeur.

Quant au troisième document, il s’agit d’une nouvelle attestation dédiée aux trajets scolaires, relate Europe 1. Elle a été créée car Emmanuel Macron a annoncé que les écoles, les collèges et les lycées resteraient ouverts «avec des protocoles sanitaires renforcés». Le média précise que ce document devra être rempli par les parents pour emmener les enfants en cours.

Une amende prévue 

Les déplacements entre régions sont désormais interdits, avec une tolérance, ce week-end pour les retours des vacances de la Toussaint.

Toute personne contrôlée sans attestation, avec un document mal rempli ou dans le cadre d’un déplacement non-justifié s’expose à une amende de 135 euros minimum.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Covid-19, documents, Emmanuel Macron, confinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook