France
URL courte
Par
11770
S'abonner

Alors que plusieurs attaques ont eu lieu à Nice, Avignon et dans la ville saoudienne de Djeddah ce 29 octobre, une alerte sur une attaque au couteau a été donnée à Paris par des sources policières, relate un correspondant de Sputnik, puis réfutée.

Une autre alerte sur une attaque au couteau a eu lieu ce jeudi 29 octobre, cette fois Porte de la Chapelle à Paris, qui s’est ensuite avérée fausse. Se référant à des sources policières, un journaliste de Sputnik a informé d’une opération de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) «en cours» dans le XVIIIe arrondissement, information ensuite démentie.

Plus tard, le journaliste a précisé qu’il s’agissait en fait d’une rixe.

Plusieurs attaques en un jour

Cette fausse alerte a eu lieu alors que la France faisait face à une attaque au couteau perpétrée dans la basilique Notre-Dame de Nice ce 29 octobre dans la matinée. Elle a coûté la vie à trois personne, selon la police.

Deux heures plus tard, un homme a menacé des passants avec une arme de poing à Avignon. Il a également essayé d’attaquer des policiers, rapporte l’AFP. Peu avant, Europe 1 avait informé qu’il s’agissait d’une attaque au couteau. Les fonctionnaires ont riposté par des tirs, tuant l'assaillant.

Une autre attaque avec «un outil tranchant» a été commise ce jeudi contre un garde du consulat français d’Arabie saoudite dans la ville de Djeddah. L'homme a été arrêté. L'ambassade de France en Arabie saoudite a confirmé les faits.

Lire aussi:

La manifestation contre la loi Sécurité globale se poursuit place de la République, à Paris
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale – images
Tags:
Paris, attaque au couteau, attaque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook