France
URL courte
Par
18249299
S'abonner

Au lendemain d'une démonstration similaire près de Lyon, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes le 29 octobre au soir contre une soixantaine de membres de la communauté turque manifestant à Dijon. Brandissant des drapeaux turcs et scandant «Allahu Akbar», ils ont défilé dans les rues de la ville.

Une manifestation de sympathisants pro-Turcs s'est déroulée dans la soirée du 29 octobre dans le centre de Dijon. Selon la préfecture, elle a réuni environ 60 participants.

​Brandissant des drapeaux turcs et scandant «Allahu Akbar», les manifestants ont défilé dans les rues avant d’être dispersés par la police.

​«Globalement, manifestation calme mais au moment de la dispersion au niveau de la gare, les services de police ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour éviter un affrontement avec un passant», a déclaré le préfet contacté par le quotidien régional Le Bien Public.

Le 28 octobre, les forces de l'ordre étaient déjà intervenues pour disperser une manifestation similaire à Décines-Charpieu, ville de la banlieue lyonnaise qui abrite le mémorial du génocide arménien. Les participants brandissaient également des drapeaux turcs et lançaient des appels à la violence. Une action revendiquée sur les réseaux sociaux par le groupe les Loups gris.

Affrontements sur l'A7

Les deux manifestations sont intervenues après que des affrontements ont éclaté le 28 octobre au niveau du péage de Vienne, en Isère, sur l'A7, faisant quatre blessés dont l'un frappé à coups de marteau.

Comme le relate Le Dauphiné libéré, des membres de la communauté arménienne avaient bloqué le péage en réclamant la reconnaissance internationale de la république autoproclamée du Haut-Karabakh.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
Arménie, Lyon, Dijon, France, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook