France
URL courte
Par
2319634
S'abonner

Suite au refus de l’ANSM d’autoriser l'hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19, Didier Raoult a mandaté l'avocat Fabrice Di Vizio pour déposer un recours au Conseil d’État et une plainte au pénal contre l'agence et son directeur, informe un article du Parisien paru le 29 octobre.

Un recours au Conseil d’État visant l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été envoyé jeudi 29 octobre par l’avocat de Didier Raoult, Fabrice Di Vizio, relate un article du Parisien paru le même jour. Reprochant à l’organisme de favoriser le remdesivir du groupe américain Gilead au détriment de l'hydroxychloroquine, Me Di Vizio devrait également déposer une plainte au pénal contre l’ANSM et son directeur «pour mise en danger de la vie d'autrui» ce vendredi 30 octobre.

«Mais le remdesivir est un produit dangereux et inefficace, c'est notoire», affirme M.Di Vizio au Parisien, précisant que le juge pénal interviendra pour savoir «s'il n'y a pas quelques accointances de membres de l'ANSM avec des gens du laboratoire Gilead».

«Deux poids deux mesures»

Le 23 octobre, l'ANSM a publié sa décision sur la demande de recommandation temporaire d’utilisation de l’hydroxychloroquine, médicament soutenu depuis le début de la pandémie par le professeur Raoult dans la prise en charge de la maladie du Covid-19.

«À ce jour, les données disponibles, très hétérogènes et inégales, ne permettent pas de présager d’un bénéfice de l’hydroxychloroquine, seule ou en association, pour le traitement ou la prévention de la maladie Covid-19», affirme le document.

Dans la foulée, réagissant à la conclusion de l’organisme sur Twitter, Didier Raoult a qualifié cette décision de «deux poids deux mesures», faisant allusion au lien entre l'ANSM et Gilead.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Le Parisien, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), justice, Didier Raoult, hydroxychloroquine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook