France
URL courte
Par
16424
S'abonner

À Nice ce samedi pour rendre hommage aux victimes de l’attentat du 29 octobre, le Premier ministre a condamné l'islamisme radical derrière l’attaque qui veut, selon lui, imposer «sa domination par l'obscurantisme et la haine».

S’exprimant ce samedi 7 novembre à Nice lors d'une cérémonie d'hommage national aux trois victimes tuées à l'arme blanche dans la basilique Notre-Dame de l'Assomption, Jean Castex a promis de «combattre sans relâche» l'islamisme radical.

«Le terrorisme s'en prend à ce que nous sommes, à ce qui fait notre identité, à notre liberté, à notre culture et enfin à nos vies. L'ennemi, nous le connaissons, non seulement il est identifié, mais il a un nom, c'est l'islamisme radical, une idéologie politique qui défigure la religion musulmane en détournant ses textes, ses dogmes et ses commandements pour imposer sa domination par l'obscurantisme et la haine», a déclaré le Premier ministre.

D’après lui, le terroriste a profané non seulement un lieu de culte mais aussi «cet esprit d'accueil et d'hospitalité dont la ville de Nice a fait un idéal».

«C'est cette France-là, ouverte, diverse et accueillante que l'islamisme radical cherche à abattre. La France que nous aimons et que nous ne laisserons pas défigurer par ceux qui, le 29 octobre dernier, ont cherché à ensanglanter la promesse de l’aube», a-t-il ajouté.

​Attaque au couteau

Après la décapitation du professeur Samuel Paty le 5 octobre, trois personnes sont mortes le 29 à la basilique dans l’attaque perpétrée par le Tunisien Brahim A. Selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, l'agresseur est venu en France «pour tuer».

Après cette attaque, le plan Vigipirate a été porté au niveau «urgence attentat», soit le plus élevé, sur l'ensemble du territoire national.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
islamisme, terrorisme, Jean Castex, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook