France
URL courte
Par
4228
S'abonner

Un récent sondage de l’Ifop met en évidence le soutien d’une majorité de Français à l’évacuation du camp de migrants de la place de la République. Pour autant, la relation des citoyens à leur police semble s’être dégradée ces derniers mois.

Un sondage réalisé par l’Ifop pour CNews et Sud Radio revient sur les relations que les Français entretiennent avec leur police, à l’aune de l’actualité.

Interrogés notamment sur le camp installé place de la République par plusieurs migrants et associatifs ce 23 novembre, 74% des sondés pensent que son évacuation par les forces de l’ordre était justifiée. Un chiffre qui avoisine même les 90% pour les sympathisants de trois partis: Les Républicains (93%), RN (90%) et LREM (93%).

Par ailleurs, 40% des Français justifient la tenue de ce rassemblement ce soir-là, pour protester contre le démantèlement d’un autre camp de réfugiés à Saint-Denis.

Entre confiance et inquiétude

Interrogés plus généralement sur leur vision de la police, les sondés sont partagés. Si 45% déclarent que la police leur inspirent confiance, 23% d’entre eux affirment qu’elle suscite plutôt l’inquiétude. C’est d’ailleurs le plus haut taux d’inquiétude enregistré depuis 1999, rapporte l’Ifop.

Enfin, seuls 14% des sondés disent ressentir une forme de sympathie à l’égard de leur police. C’est 4% de moins qu’en juin, preuve d’une détérioration du lien entre les forces de l’ordre et leurs concitoyens ces derniers mois.

L’attitude des gendarmes et policiers lors de l’évacuation de la place de la République avait été vivement critiquée. Des soupçons de violences à l’encontre de migrants et de journalistes avaient poussé Gérald Darmanin à saisir l’IGPN. Dans son rapport remis ce 26 novembre, l’organisme accuse notamment un commissaire divisionnaire d’«usage disproportionné de la force», après un croche-pied fait à un migrant.

Lire aussi:

Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Nouvelle menace iranienne: «Israël peut être détruit en une seule opération»
Tags:
forces de l'ordre, sondage, police, camp de migrants, migrants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook