France
URL courte
Par
221080
S'abonner

L’achat de médicaments ou de biens, déplacement professionnel, promenade: tour d’horizon des justificatifs à fournir en plus de l’attestation lors des sorties à partir de ce 28 novembre, début de la première étape de l'assouplissement du confinement en France.

Bien qu’à partir de ce samedi 28 novembre, plusieurs mesures concernant le confinement soient assouplies dans l’Hexagone, les attestations pour se déplacer restent toujours indispensables. Dans plusieurs cas, en plus de l'attestation, il convient de se munir d’un autre document justificatif.

Lors de chaque déplacement, il est souhaitable de se munir d'un justificatif d'identité, à savoir d’une carte d'identité, d’un passeport ou d’un permis, rappelle La Dépêche. Le justificatif de domicile, quant à lui, n'est pas toujours obligatoire. Il est pour autant fortement recommandé d’en avoir un en cas de promenade dans un rayon maximal de 20 km pour une durée de trois heures.

«Déplacement professionnel» et rendez-vous chez un médecin

Les travailleurs qui se rendent au bureau doivent se munir, non seulement de l'attestation de déplacement, mais aussi d’un «justificatif de déplacement professionnel», sur lequel il faudra indiquer l’adresse du domicile, celle de l'entreprise, la «nature de l’activité professionnelle» et le «moyen de déplacement». En indiquant la «durée de validité» adéquate, la personne peut se servir de ce justificatif plusieurs fois. Lors d’un déplacement pour un entretien d'embauche, il suffit de présenter une convocation d’un potentiel employeur.

Un SMS de confirmation ou un mail en guise de preuve suffiront pour les déplacements concernant des «consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance». Pour ce qui est de «l’achat de médicaments», il faudra se munir de l'ordonnance, fait savoir le quotidien.

Faire des courses et accompagner un enfant

La deuxième case de la nouvelle attestation est à cocher pour se rendre dans un établissement culturel autorisé ou dans un lieu de culte, pour des services dont la fourniture est autorisée ainsi que pour des achats. Dans ce dernier cas, il est recommandé de garder le ticket de caisse, précise pour sa part Femme actuelle.

La dernière case de l’attestation publiée par le ministère de l'Intérieur est prévue pour les déplacements ayant pour but d’aller chercher les enfants à l’école ou à l’occasion de leurs activités périscolaires. Il est à noter qu’à partir du 28 novembre, les activités extérieures sont autorisées pour les mineurs. Les noms des parents et de l'enfant, le moyen de déplacement, l'adresse du domicile ainsi que le «nom, adresse et cachet de l’établissement d’accueil de l'enfant» doivent être indiqués sur le document.

L'assouplissement du reconfinement

La réouverture des commerces non-essentiels mise à part, la première étape de l’assouplissement du confinement qui est entrée en vigueur ce 28 novembre autorise également de se rendre dans les bibliothèques et les archives. De plus, désormais il est permis de se déplacer à 20 kilomètres du domicile, au lieu d'un seul, et pendant trois heures au lieu d'une. Les lieux de culte sont à nouveau autorisés à accueillir les fidèles «dans la stricte limite de 30 personnes». Toutes les activités reprises doivent suivre des protocoles sanitaires renforcés.

Lire aussi:

Une fuite qui mettrait en cause John Kerry violant le secret défense? «C’est effectivement assez étrange»
Un immeuble ravagé par un spectaculaire incendie près de Lyon, 11 blessés – vidéos
Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Tags:
justificatif, déplacement, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook