France
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (145)
341746
S'abonner

Seuls 40% des Français interrogés entre le 14 et le 16 décembre ont répondu vouloir «certainement ou probablement» se faire vacciner contre le Covid, alors qu’en novembre ce taux était de 53%.

La part de Français comptant se faire vacciner contre le Covid-19 a fortement chuté depuis début novembre, met en lumière la dernière vague de l’enquête CoviPrev réalisée par Santé publique France auprès d’un échantillon de 2.000 personnes.

Selon ses chiffres, seuls 40% des personnes interrogées entre le 14 et le 16 décembre ont répondu vouloir «certainement ou probablement» se faire vacciner. À titre de comparaison, entre le 4 et le 6 novembre, ce taux était de 53%, et en juillet, de 64%.

Les femmes se montrent bien plus hésitantes que les hommes. Ainsi, seuls 29% de celles qui ont participé à l’enquête envisagent de recevoir une dose de vaccin, contre 53% des hommes.

Manque de confiance dans les vaccins

Dans le même temps, les plus de 65 ans restent les plus allants (61% contre 72% début novembre). En revanche, les 25-34 ans (27%) et les jeunes majeurs âgés de moins de 25 ans (28%) sont les plus réticents, indique l’étude.

Pour 82% des sondés ne souhaitant pas se faire vacciner, «les nouveaux vaccins ne sont pas sûrs», tandis que 26% d’entre eux indiquent «préférer d’autres moyens de prévention comme les gestes barrières» et 16% disent être «contre la vaccination en général».

Dans ce contexte, Santé publique France juge «primordial de renforcer l’accès à l’information sur la vaccination (stratégie, sécurité et tolérance des vaccins, notamment)».

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (145)

Lire aussi:

«En France, on n’aurait pas honte avec ce que l’on produit»: le propriétaire d’une pâtisserie en Russie se confie
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Tags:
Covid-19, Santé publique France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook