France
URL courte
Par
1912105
S'abonner

Estimant que la situation sanitaire en France «n’est plus sous contrôle», le Professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, est persuadé qu’«il faudrait revenir à un confinement tel qu’on l’a connu le 16 mars».

Invité de RTL ce mardi, le Professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92), a donné son évaluation de la situation sanitaire dans le pays.

«Il me semble qu’aujourd’hui, la situation sanitaire en France n’est plus sous contrôle. On voit bien que le nombre de contaminations augmente de semaine en semaine et on s’éloigne tous les jours de plus en plus du niveau de 5.000 contaminations par jour fixé par le Président de la République pour signer le contrôle de l’épidémie, et cela malgré les contraintes actuelles», a-t-il commencé.

Le service est «complet»

M.Annane affirme que les lits de son service ont bien du mal à se vider et qu’ils ont récemment eu «autant de cas graves de Covid-19 que sur les dix jours précédents»: «Ce qu’on a observé sur ces 36 à 48 dernières heures, c’est une sorte d’accélération».

Le service est «complet», résume-t-il. «On arrive tous les jours à libérer une ou deux places pour pouvoir admettre de nouveaux patients, mais à nouveau on est dans une situation où quotidiennement nous refusons des patients parce que le service est complet», concède le professeur à RTL.

Confinement total et national

Le chef du service de réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches appelle ainsi à un confinement total et national.

«Il faudrait revenir à un confinement tel qu’on l’a connu le 16 mars malgré toutes les difficultés que cela représente, mais pour une durée beaucoup plus courte cette fois-ci, qui serait d’une quinzaine de jours à trois semaines maximum avec la fermeture des écoles», souligne-t-il.

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
Covid-19, confinement, santé, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook