France
URL courte
Par
693
S'abonner

Un comparateur de prix des billets d’avion a dévoilé au Parisien le palmarès des destinations préférées des Français. La Guadeloupe, la Réunion et la Martinique ont été particulièrement prisées, tandis que le Portugal a été la première destination non-française.

L’année 2020 aura été particulièrement négative pour les compagnies aériennes, le volume de vols ayant diminué de 60% par rapport à 2019. Le comparateur de vols Liligo a dressé un bilan des destinations les plus choisies cette année. Dévoilée par Le Parisien, cette sélection diffère naturellement en comparaison avec les lieux habituellement les plus prisés.

Au détriment de l’Italie et de l’Espagne, c’est le Portugal qui a été la destination la plus recherchée, en particulier Lisbonne et Porto. «Sans doute parce que sa gestion de l'épidémie est apparue mieux maîtrisée», estime auprès du quotidien Guillaume Rostand, directeur général de Liligo France. «Les autorités portugaises ont tout fait pour maintenir les bars, les restaurants et les plages ouverts», rappelle-t-il.

Par souci de facilité, les Français ont largement opté pour l’outre-mer, avec davantage de voyages vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Saint-Denis (La Réunion) et Fort-de-France (Martinique) que vers Londres et Casablanca.

«C'est parce qu'elles sont françaises qu'elles ont été plébiscitées. Vous êtes dépaysés, vous avez une eau à 28°C et, en cas de contamination, vous avez accès à un système de santé que vous connaissez. Enfin, en venant de métropole, vous étiez dispensé de quarantaine. Un simple test PCR ou antigénique vous était réclamé», analyse M.Rostand.

Succès pour la Corse

Si Paris reste la destination préférée en France métropolitaine, le comparateur a souligné un regain de popularité pour la Corse. Selon le spécialiste, la fermeture des frontières espagnoles et grecques a permis à l’île de devenir «une valeur refuge pour les amoureux de la Méditerranée».

Réduction du prix des vols

Quant au prix des billets d’avion, ils ont baissé en moyenne de 15 à 20% par rapport à l’année précédente, poursuit le patron de Liligo. Il fallait débourser jusqu’à 73% de moins pour se rendre à Naples et 63% pour Florence. À l’inverse, des destinations éloignées comme Sydney et Pékin ont respectivement augmenté de 64% et 73%.

Face aux nombreuses annulations constatées cette année, environ un tiers des Français qui comptent voyager en 2021 opteront pour les vols en «last minute». Parmi eux, 43% souhaitent s’aventurer à l’international. Guillaume Rostand espère de son côté «un semblant de retour à la normalité en juin».

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
Tags:
Départements d'Outre-mer, Portugal, classement, pandémie, destination, vols, voyages
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook