France
URL courte
Par
19364
S'abonner

Alors que la France s'apprête à passer à partir de lundi à la vaccination contre le Covid-19 des personnes de plus de 75 ans hors Ehpad, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, s’est prononcé ce dimanche à l’antenne de RTL pour la vaccination des plus jeunes.

Afin de revenir à «une vie normale», il faut que les plus jeunes reçoivent l'injection du vaccin, a estimé ce 17 janvier le médecin Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, intervenant sur RTL.

«Il faudra vacciner les plus jeunes pour reprendre une vie normale», a-t-il déclaré, interrogé par RTL, avant de préciser que l'âge de vaccination peut être abaissé «à partir du moment où on confirmera qu’il n’y a pas d’effets indésirables graves».

Interrogé sur le calendrier de vaccination des plus jeunes, M.Fontanet a évoqué «une échelle de six mois».

Qui plus est, d'après lui, compte tenu de l’apparition de plusieurs variantes de coronavirus jugées plus contagieuses, la couverture vaccinale en général doit être plus «importante».

Vaccination en France

La campagne de vaccination en France a débuté le 27 décembre par les publics les plus vulnérables, à savoir des personnes âgées en établissements ainsi que des personnels y travaillant.

Lors de sa conférence de presse du 7 janvier, Jean Castex a annoncé un nouvel élargissement du groupe prioritaire pour la vaccination contre le Covid-19. À partir du 18 janvier, ce sont aussi les personnes de plus de 75 ans vivant à leur domicile qui vont recevoir leur dose de vaccin.

Selon l’objectif fixé par les autorités de santé, d'ici fin janvier un million de personnes doivent être vaccinées dans l’Hexagone.

Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Tags:
vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook