France
URL courte
Par
7236
S'abonner

La réouverture des restaurants, bistrots et brasseries n'interviendrait pas en France avant le 6 avril en raison du prolongement de la crise sanitaire, relate l’hebdomadaire Le Point, qui évoque en outre une hypothèse de réouverture décalée des bars et cafés en juin.

Les restaurants, brasseries et bistrots français, fermés depuis des mois à cause de la crise sanitaire du Covid-19, ne pourront rouvrir leurs portes que le 6 avril au plus tôt, alors que les bars et cafés risquent de rester fermés jusqu’à juin, a annoncé ce mercredi 20 janvier Le Point.

L’hebdomadaire affirme avoir obtenu ces informations de plusieurs sources proches du dossier en contact direct avec l’Élysée, Matignon et Bercy.

La fermeture prolongée des restaurants porte un coup dur au secteur

La pandémie de Covid-19 a pour la première fois entraîné la fermeture généralisée des restaurants en France du 14 mars au 2 juin 2020. Les établissements parisiens ne disposant pas de terrasses n’ont pu ouvrir que le 15 juin. Le 30 octobre, ils ont dû fermer une nouvelle fois.

Plusieurs syndicats de restaurateurs et des chefs de renom ont essayé de sensibiliser le gouvernement sur le sort du secteur où 50% des établissements sont menacés de faillite à cause de la crise sanitaire.

De nouveaux variants du coronavirus pourraient aggraver la crise sanitaire

Le 16 janvier, l'épidémiologiste Vittoria Colizza a déclaré au Monde que les restrictions sanitaires déjà mises en place risquaient d’être faibles pour enrayer une nouvelle vague de contaminations dues au variant britannique du coronavirus, plus contagieux.

Ce nouveau variant, qui serait responsable de 1% à 2% des cas récents de Covid-19 en France, risque de se propager au point de devenir dominant en mars. C’est la raison pour laquelle «nous aurons besoin de mesures plus strictes», a estimé Mme Colizza.

Un bond de 30% des cas de Covid-19 a été détecté entre le 4 et le 10 janvier, une tendance qui ne semble que se détériorer, d’après l’agence Santé publique France.

Le 19 janvier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a signalé «près de 2.000 cas du variant anglais» détectés en France depuis son apparition dans le pays.

Nouvelles restrictions déjà annoncées

Le Premier ministre Jean Castex a étendu le couvre-feu dès 18 heures sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du 16 janvier.

La mesure, qui prévoit l’interdiction de tous déplacements sauf pour les motifs figurant sur la nouvelle attestation, était jusque-là appliquée dans 25 départements, alors que dans d'autres, le couvre-feu commençait à 20 heures. Le 18 janvier, M.Castex a en outre promis d’accélérer la campagne de vaccination.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
Covid-19, pandémie, Le Point, restaurant, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook