France
URL courte
Par
267921
S'abonner

Le premier week-end des soldes hivernales à Lille a débouché sur une véritable cohue, des photos de certains clients en étant la preuve. Réagissant à une telle situation dans le contexte de l'épidémie, des internautes ont critiqué la politique du gouvernement face au Covid-19.

Des images qui choquent à l'ère de l'épidémie: le plus grand centre commercial de Lille, Euralille, était bondé samedi 23 janvier, en ce premier week-end des soldes d’hiver. Les photos prises là-bas ont fait réagir de nombreux internautes qui dénoncent ce qu'ils jugent un deux poids deux mesures du gouvernement quant à la fermeture de certains établissements.

Ainsi, une internaute tire à boulets rouges sur le Président de la République en lui demandant si manger au restaurant entraîne plus de risques que de faire des courses dans une telle file d’attente. Pour rappel, début janvier, une annonce peu rassurante avait été faite par Jean Castex: les restaurants, bars et salles de sport ne pourront ouvrir qu’à la mi-février «a minima».

Un autre internaute rappelle l’interdiction du gouvernement d’aller «dans un stade de 50.000 places en plein air», tandis qu’il est autorisé de «s’entasser comme des sardines» dans un centre commercial.

De telles images ont en outre provoqué une incompréhension quant à la récente décision de Jean Castex de ne pas rouvrir les remontées mécaniques.

Une autre personne va même jusqu’à faire allusion à un lien causal entre les foules dans les centres commerciaux et un «reconfinement imminent» récemment évoqué par le JDD.

Vers un nouveau confinement?

Afin de faire face à l'épidémie de Covid-19, aggravée par l’apparition de mutations jugées plus contagieuses que la version initiale du virus, à partir du 16 janvier le couvre-feu, initialement instauré dans l’Hexagone de 20 à 6h, a été avancé à 18h sur le territoire métropolitain.

Alors que, contrairement à certaines de leurs voisines, les autorités françaises n’ont pas encore instauré un nouveau confinement, une telle option est envisagée. Selon le Journal du dimanche, Emmanuel Macron pourrait annoncer l’introduction d’un troisième confinement mercredi 27 janvier.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
commerce, Covid-19, Lille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook