France
URL courte
Par
4612132
S'abonner

À défaut de «faire du sport» et de «se défouler» en pleine pandémie, les jeunes se lancent dans des rixes qui deviennent de plus en plus nombreuses et violentes, a estimé sur BFM TV le responsable de la sécurité du 15e arrondissement de Paris en parlant du passage à tabac de Yuriy survenu il y a une dizaine de jours.

Après la violente agression de Yuriy qui a eu lieu le 15 janvier, le responsable de la sécurité du 15e arrondissement de Paris, Nicolas Jeanneté, est revenu sur l’affaire au micro de BFM TV.

À la question de savoir si la dalle de Beaugrenelle, où l’agression s’est déroulée, était un quartier problématique, ce conseiller centriste a répondu «pas plus que les autres».

«On assiste depuis quelque temps à une remontée du nombre de rixes, entre arrondissements, entre collèges, entre lycéens, et elles sont de plus en plus violentes», a-t-il constaté. 

Il a d’ailleurs expliqué que «toutes les dalles, comme les ponts, sont toujours propices à des regroupements de jeunes parce que ce sont des endroits où la police a toujours un peu de mal à pénétrer directement», où «les jeunes se sentent un peu protégés». 

Ils «ne peuvent plus se défouler»

Cependant, la dalle de Beaugrenelle est «un quartier sécurisé» avec des «caméras de protection quasi partout», laquelle n’avait pas été par le passé le théâtre de combats «à ce stade-là», a précisé M.Jeanneté.

«Les jeunes aujourd’hui sont sous tension, ils ne peuvent plus aller au sport, ils sont obligés de rentrer très tôt chez eux, ils ne peuvent plus s’exprimer, se défouler», a-t-il analysé.

Il a estimé qu’à défaut ils «se défoulent sur les réseaux sociaux», où «quelques fois, il y a des appels entre bandes et elles se donnent des rendez-vous la nuit, la journée, pour essayer de batailler entre elles».

Ce qui s’est passé

Yuriy, collégien de troisième, a été pris pour cible le 15 janvier à proximité de son établissement scolaire du 15e arrondissement à Paris, par au moins huit individus. Ils lui ont assené de violents coups de pied, de poing et d’armes contondantes. Selon BFM TV, une massette et une barre de fer ont été retrouvées sur place.

Placé dans le coma artificiel, Yuriy s’est réveillé aujourd’hui, selon les récentes nouvelles données par sa mère.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Meurtre de Khashoggi: Riyad commente le rapport américain
Tags:
bagarre, adolescents, agression, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook