France
URL courte
Par
334159
S'abonner

Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, douze ministres ont adhéré au club Siècle, cercle créé en 1944 par d’anciens résistants ayant pour but de former la future élite dirigeante de la France, indique L’Obs. Parmi eux figurent notamment Édouard Philippe, Jean-Michel Blanquer et Gérald Darmanin.

Le club Siècle, cercle créé en 1944 par d’anciens résistants qui a pour but de former la future élite dirigeante de la France, a intégré dix ministres en fonction et deux anciens depuis le début de la présidence de Macron, souligne ce mercredi 3 février L’Obs.

Ainsi, dans l’annuaire du Siècle étudié par le magazine figurent Édouard Philippe, Muriel Pénicaud (ex-ministre du Travail devenue représentante permanente de la France à l’OCDE), Jean-Michel Blanquer (Éducation), Gérald Darmanin (Intérieur), Florence Parly (Armées), Élisabeth Borne (Travail).

En outre, ce document confidentiel comprend Sébastien Lecornu (Outre-mer), Emmanuelle Wargon (Logement), Amélie de Montchalin (Fonction publique), Agnès Pannier-Runacher (Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (Transports), Franck Riester (Commerce extérieur), Clément Beaune (secrétaire d’État aux Affaires européennes) et Alexis Kohler (secrétaire général de l’Élysée).

Tous sont des membres à part entière ou des invités (statut intermédiaire avant de devenir membre).

Présidence du club

Une cooptation, une cotisation mensuelle de 200 euros pour les plus de 40 ans et le respect des règles de non-divulgation sont les conditions pour intégrer ce club qui possède son conseil d’administration, jusqu’ici présidé par le constitutionnaliste Olivier Duhamel qui s'est retiré le 4 janvier suite à un scandale de pédophilie incestueuse.

En effet, sa belle-fille Camille Kouchner l’accuse dans son livre d’avoir abusé sexuellement de son jumeau qui a déposé plainte le 26 janvier dans le cadre d’une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans, indique L’Obs.

Des membres du conseil d’administration

Après deux autres scandales visant des administrateurs proches d’Olivier Duhamel à la mi-janvier, le conseil d’administration a désigné à la présidence Pierre Sellal, ancien secrétaire général du Quai d’Orsay, et rappelé trois anciens administrateurs Patricia Barbizet (ex-Kering), la syndicaliste Nicole Notat - qui ont toutes deux présidé le Siècle - et Véronique Morali (Fimalac).

Parmi les autres administrateurs figurent Philippe Wahl (La Poste), l’économiste Mathilde Lemoine (Edmond de Rothschild), Augustin de Romanet (ADP), Sophie Boissard (Korian), Denis Kessler (Scor), le magistrat Stéphane Noël (président du tribunal judiciaire de Paris), Odile Renaud-Basso (Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement), l’essayiste et avocat Nicolas Baverez, Stéphane Pallez (Française des jeux), et un autre proche d’Olivier Duhamel, Nicolas Molfessis, secrétaire général du Club des Juristes.

Lire aussi:

Macron et Erdogan ont allongé leur entretien, «une clarification sur l’islam a été faite»
Mila s’estime «abandonnée par une nation fragile et lâche» - vidéo
Affaire Duhamel: l'enquête classée sans suite pour cause de «prescription»
Tags:
Jean-Michel Blanquer, Édouard Philippe, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook