France
URL courte
Par
927
S'abonner

Face à la recrudescence des cyberattaques contre des hôpitaux français, le secrétaire d’État en charge de la Transition numérique et des communications électroniques a pointé sur France 2 des «organisations mafieuses» qui «cherchent ainsi de l’argent».

Invité ce 25 février sur France 2, le secrétaire d’État en charge de la Transition numérique et des communications électroniques a écarté l’hypothèse que des puissances étrangères soient derrière les attaques sur des hôpitaux en France.

«S’agissant des hôpitaux, vraisemblablement ce ne sont pas des puissances étrangères, ce sont plutôt des organisations mafieuses souvent situées dans les pays de l’Est mais pas que, je crois qu’ils cherchent de l’argent», a déclaré Cédric O.

Le ministre a expliqué que les cybercriminels espéraient voler des données confidentielles afin de rançonner l’organisation en question, et с’est pour cela qu’ils attaquent les hôpitaux qui «sont des entités sous pression avec la crise».

«Une attaque par semaine»

Se prononçant le 22 février lors d'une visite de l'hôpital Nord-Ouest de Villefranche-sur-Saône, situé à une quarantaine de kilomètres au nord de Lyon, Cédric O a annoncé que 27 hôpitaux avaient été victimes d'attaques majeures en France en 2020, alors qu’en 2021 «c'est un hôpital par semaine».

L'hôpital Nord-Ouest situé à Villefranche-sur-Saône a été pris pour cible par des cybercriminels ce 15 février. L’ensemble des services a été perturbé. À l’origine de l’attaque, un logiciel malveillant qui bloque les données du système informatique, n’étant accessibles qu'après paiement d'une rançon, précise le centre hospitalier dans un communiqué.

Début février, le Centre hospitalier de Dax, deuxième hôpital des Landes, a été la cible d'une importante attaque informatique d'origine indéterminée, qui a perturbé son fonctionnement, le contraignant à n'accepter que les urgences importantes.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
Cédric O, hôpital, cyberattaque, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook