France
URL courte
Par
2429142
S'abonner

Ce week-end, les Franciliens se sont laissés porter par le soleil et ont décidé de sortir prendre l’air. Un dernier soupir de liberté, pour certains. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour limiter les entrées.

Alors que la région Île-de-France est en «surveillance renforcée» depuis jeudi 25 février et que la rumeur d’un confinement strict ne cesse de circuler, les Franciliens ont profité du beau temps de ce week-end pour sortir entre amis ou en famille, à en juger par de nombreuses photos sur les réseaux sociaux.

​Plusieurs groupes se sont installés sur les quais de Seine, certains sans respecter les gestes barrières.

Les forces de l'ordre ont dû fermer l'accès aux quais en milieu d'après-midi pour disperser les foules.

Dernière opportunité

Interrogés par BFM TV, des Franciliens expliquent cette sortie de masse par le «pressentiment» d’un éventuel reconfinement et donc l’occasion de respirer lors du «dernier week-end "libre" avant plusieurs semaines».

«On profite le matin parce qu'il n'y a pas beaucoup de monde et avant des périodes beaucoup plus dures peut-être. J'ai l'impression que ça va être compliqué pendant de nombreux mois», explique un homme auprès due la chaîne d’info en continu.

Lire aussi:

La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Jean Castex tient une conférence de presse - vidéo 
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
Tags:
Seine, police, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Paris, France, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook