France
URL courte
Par
6614
S'abonner

Interrogé par BFM TV, le ministre de la Santé a déclaré que la France pourrait, si besoin est, suspendre les livraisons de vaccin d’AstraZeneca vers des pays tiers, comme vient de le faire l’Italie.

Réagissant à la récente décision de l’Italie de bloquer les livraisons de vaccin AstraZeneca vers l’Australie, Olivier Véran, invité ce 5 mars de Bourdin Direct sur BFM TV, fait part de sa compréhension d’une telle démarche. Et même plus: il déclare que la France pourrait envisager de faire de même.

«Nous pourrions faire la même chose», assure-t-il, sans pourtant répondre directement à la question de Jean-Jacques Bourdin, à savoir si le gouvernement «l’a fait».

«Nous verrons», lance le ministre.

Sérum bloqué par l’Italie

Plus tôt, l’Italie a suspendu les livraisons de sérum du laboratoire britannique produits sur son sol et destinées à l’Australie, AstraZeneca n’ayant pas «respecté les contrats commerciaux», rappelle le journaliste. Et ce, avec l’aval de la Commission européenne.

«Nous discutons de près avec les Italiens mais aussi avec l’ensemble de nos homologues européens pour avoir en la matière une démarche européenne», précise M.Véran.

Et de poursuivre: «La France est habilitée à discuter avec ses partenaires européens en vue de faire en sorte que les laboratoires respectent leurs engagements et leurs contrats».

Intensification de la vaccination en France

Les livraisons d’AstraZeneca sont importantes pour la campagne de vaccination en France, ce vaccin étant l’un des «deux éléments» clés, avec l’accélération des livraisons, de son intensification, promise jeudi soir par Jean Castex lors de sa conférence de presse.

D’après le calendrier de vaccination présenté par M Castex, d’ici l’été, 30 millions de Français devraient être vaccinés. Un objectif qui ne peut être respecté qu’en cas de livraisons effectives de la part des laboratoires.

Lire aussi:

Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Tags:
AstraZeneca, vaccin, Olivier Véran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook