France
URL courte
Par
7226
S'abonner

Après la publication d’une nouvelle attestation jugée trop complexe par nombre de Français, le gouvernement en a rédigé une autre qui, désormais, est disponible sur TousAntiCovid, l’appli à télécharger sur son smartphone.

Les Français peuvent désormais avoir facilement accès aux nouvelles attestations dérogatoires sur l'application spéciale TousAntiCovid. L’outil numérique a été mis à jour ce mardi 23 mars. L'attestation est accessible depuis l'écran d'accueil pour ses deux parties: les sorties en journée dans les 16 départements reconfinés et les sorties durant le couvre-feu, toujours en vigueur sur l’ensemble du territoire de 19 heures à six heures.

TousAntiCovid enregistre les données et les garde en mémoire, ce qui permet aux utilisateurs de réaliser une nouvelle attestation en quelques secondes. Les données personnelles restent stockées sur le smartphone.

La nouvelle attestation a été rédigée par le gouvernement après le fiasco d'une première version mise en service le 20 mars. Celle-ci a été jugée trop complexe tant par des internautes que par le ministère de l'Intérieur dont les équipes étaient à l'origine du document. Le nouveau document n’était disponible dans un premier temps que sur le site du ministère de l’Intérieur, mais peut être désormais téléchargé grâce à l'application.

En journée ou durant le couvre-feu

Selon les nouvelles règles, malgré le confinement, il sera possible de sortir de chez soi sans limite de durée, mais seulement en journée, dans un rayon de 10 kilomètres avec un justificatif de domicile. Mais il faudra une attestation pour se déplacer au-delà de 10 kilomètres.

Une attestation sera également obligatoire pour les heures du couvre-feu, à partir de 19 heures.

Plusieurs régions et départements ont été reconfinés pour quatre semaines à partir du vendredi 19 mars 2021.

Le non-respect de ces mesures entraînera comme première sanction une amende de 135 euros, majorée à 375 euros en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention. En cas de récidive dans les 15 jours, il s’agira d’une amende de 200 euros, majorée à 450 euros. Une amende de 3.750 euros, voire six mois d'emprisonnement sont prévus après trois infractions en 30 jours.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
déplacement, application, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook