France
URL courte
Par
359044
S'abonner

La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa s’est félicitée de l’arrestation de l’homme ayant poussé une femme à La Chapelle, incident retentissant qui a fait réagir tant des cercles politiques que des internautes.

Au lendemain d’une altercation entre un homme et une femme à La Chapelle, Marlène Schiappa a annoncé que «l’auteur de l’agression» avait été interpellé ce 18 avril dans la matinée.

Dans une séquence qui circule sur les réseaux sociaux depuis vendredi 16 avril, la femme en question tombe dans les escaliers à la suite d’une altercation avec un homme, qui la pousse, puis s’éloigne.

Certains internautes ont publié la vidéo en intégralité où il est possible de voir les deux protagonistes se quereller avant ces faits. Jointe par Le HuffPost, la préfecture de police n’a pourtant pas confirmé l’authenticité de la vidéo ni quand elle avait été filmée.

La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté a dénoncé des «faits inadmissibles» et le «harcèlement de rue» dans la vidéo et a signalé cette «agression physique révoltante» à la préfecture.

La préfecture de police a invité la femme, qui a été violemment poussée, à porter plainte suite à l’incident, ce qu’elle a fait. Une enquête a été confiée au commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris, a indiqué la préfecture au HuffPost.

Le suspect, d’une vingtaine d’années, est connu des services de police, selon les informations de BFM TV.

Drogue en question?

L’auteur de la vidéo a indiqué au HuffPost que la femme «était sous l’emprise de substances». Un constat qui coïncide avec les informations de LCI, selon lesquelles la femme toxicomane a décrit à la police son interlocuteur dans la vidéo comme son fournisseur de drogue.

«L’homme lui demandait depuis cinq minutes de lui donner quelque chose [...]. Elle avait l’intention de partir mais n’arrêtait pas d’essayer de le frapper. C’est pour ça que j’ai commencé à filmer», a expliqué l’auteur de la vidéo, qui l’a partagée initialement dans une story Instagram. «Quand elle a détruit et jeté le téléphone contre le bus, et qu’elle l’a frappé, il a perdu patience et l’a poussée. En même temps, il faisait semblant d’appeler la police en répétant "tu vas en prison ce soir".»

Finalement, la femme a réussi à remonter l’escalier, à en juger par la séquence complète.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
agression, métro de Paris, Marlène Schiappa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook