France
URL courte
Par
23843
S'abonner

Après une baisse jusqu'à moins de 500 contaminations lundi, les autorités sanitaires françaises font état de quatre fois plus de cas de coronavirus ce mardi 22 juin, soit 2.204.

Bien qu'ils soient volatiles, ces chiffres restent au-dessous des 3.000 en France, avec 2.204 cas d'infection au coronavirus ce mardi, contre 487 la veille.

Il y a actuellement 10.046 patients soignés en milieu hospitalier, contre 10.386 lundi, selon les données de Santé publique France. Les services de réanimation traitent actuellement 1.560 patients, indicateur dont la courbe descendante se poursuit.

Avec 51 décès supplémentaires, les autorités sanitaires en déplorent 84.373 à l’hôpital et 110.829 au total, hôpitaux et Ehpad inclus.

Propagation du coronavirus en France, 22 juin 2020
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 22 juin 2020

Vaccination des ados

Alors que les 12-18 ans peuvent se faire vacciner à partir du 15 juin, le ministère de la Santé constate que 365.000 jeunes ont déjà reçu une première injection, selon les chiffres au 22 juin.

La vaccination des adolescents se déroule sous conditions: qu'ils soient volontaires et que les deux parents aient donné leur accord. L'injection a lieu en présence de l'un d'entre eux.

Le but est d'atteindre une couverture vaccinale de 85%, sachant qu'elle est actuellement de 65%. Il reste encore cinq millions de personnes de plus de 55 ans non vaccinées, ainsi que beaucoup de personnes vulnérables ou avec des comorbidités, poursuit le ministère dans son point hebdomadaire.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
France, Covid-19, Santé publique France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook