France
URL courte
Par
42816
S'abonner

Des militants d'ATTAC ont couvert de peinture le bâtiment neuf de la Samaritaine à Paris et ont installé une banderole au siège de LVMH. Leur but était de dénoncer ceux qui, selon eux, ont profité du Covid-19, notamment Bernard Arnault qui a doublé sa fortune pendant la crise sanitaire. Une journaliste de Sputnik France a filmé la scène.

La Samaritaine, grand magasin historique en plein cœur de Paris, rouverte le 23 juin et transformée en temple du luxe sous la houlette du groupe LVMH, a été vandalisée ce 3 juillet au matin par des militants de l'association ATTAC qui ont décidé de dénoncer ainsi «l’enrichissement indécent» du milliardaire Bernard Arnault en pleine crise sanitaire.

Une journaliste de Sputnik France était sur les lieux et a pu filmer la scène.

​Sur les séquences, on voit des activistes projeter de la gouache noire sur des vitres du magasin et y inscrire en lettres blanches l'inscription «Argent sale».

Une banderole géante a été également installée sur le siège de LVMH.

​«Le monde s’émerveille devant l’inauguration de la Samaritaine, nouvelle vitrine de luxe du groupe LVMH, pendant que les premiers et premières de corvée attendent toujours que leurs professions et salaires soient revalorisés, que le système hospitalier et son personnel sont asphyxiés, que les petites entreprises souffrent, que les pauvres s’appauvrissent et les précaires se précarisent», a déclaré Aurélie Trouvé, porte-parole d’ATTAC, dans un communiqué relayé sur le site de l’organisation.

Selon le porte-parole d’ATTAC, Raphaël Pradeau, «il est inconcevable de vouloir faire payer la crise aux plus fragiles, pendant que les grandes entreprises versent des dividendes records, et que les milliardaires s’enrichissent à un rythme insensé».

«Apporter du rêve»

Bernard Arnault, premier milliardaire français, a plus que doublé sa fortune entre 2020 et 2021. De 76 milliards, son patrimoine a grossi jusqu'à 189 milliards de dollars, selon le classement en temps réel établi par Forbes, qui fluctue en fonction de la valeur des actions détenues par les ultra-riches. Certains jours, il est même l'homme le plus riche de la planète, devant Jeff Bezos et Elon Musk.

Lors d'un entretien sur BFM Business en décembre dernier, Bernard Arnault avait estimé que son groupe «sortait plutôt renforcé» de la crise sanitaire liée au Covid-19, notamment en raison de sa présence sur l'ensemble des continents. Dans un message diffusé en janvier 2021 sur le site du groupe, il avait relevé «un contexte qui rest[ait] incertain» mais fait valoir «la reprise que le monde esp[érait]».

«Nos maisons ont témoigné d’une grande agilité et de leur énergie créative pour continuer à apporter du rêve à nos clients.»

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
peinture, Bernard Arnault, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook