International
URL courte
Par
7752
S'abonner

La fortune du patron de LVMH a dépassé à un moment donné ce lundi celle du fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, a affirmé le magazine américain qui rappelle que Bernard Arnault est entré dans le top-10 en 2005, avec 13 milliards de dollars.

Le PDG du numéro un mondial du luxe LVMH, Bernard Arnault, a brièvement pris ce lundi la tête du classement Forbes des plus grosses fortunes mondiales, avec une valeur nette estimée à 186,3 milliards de dollars (presque 153 milliards d’euros), soit 300 millions de dollars plus que Jeff Bezos, qui ne détenait «que» 186 milliards de dollars, et Elon Musk, avec 147,3 milliards de dollars. Le patron d’Amazon a pourtant rapidement repris la tête avec 187,5 milliards de dollars, annonce Forbes.

La fortune de Bernard Arnault est passée de 62 milliards d’euros en mars 2020 à 153 milliards grâce à son groupe de luxe LVMH (Louis Vuitton-Moët-Hennessy) qui détient également des noms mondialement connus comme Fendi, Christian Dior ou Givenchy. Elle témoigne de la résistance du groupe de luxe qui bénéficie désormais de la reprise de la demande chinoise. Ainsi, selon un analyste chez Jefferies, LVMH a enregistré un chiffre d'affaires équivalent à 14 milliards d’euros au premier trimestre 2021, en hausse de 32% par rapport à la même période en 2020.

Pour ce qui est des autres principaux acteurs du luxe français, la fortune de son rival, François Pinault, dont le Groupe Kering possède les marques de luxe Yves Saint-Laurent, Alexander McQueen et Gucci, est passée de 27 milliards de dollars en mars 2020 à 55,1 milliards de dollars (soit de quelque 22 à plus de 45 milliards d’euros), poursuit le média. Pour Chanel, qui n'est pas coté en bourse, les frères Alain et Gérard Wertheimer détiennent l’équivalent de 28,7 milliards d’euros, soit plus du double de leur valeur nette en 2020. La petite-fille du fondateur de L’Oréal, Françoise Bettencourt-Meyers, a également plus que doublé sa fortune, la faisant passer de 40 milliards à 87,8 milliards de dollars, soit de 32,8 milliards d’euros à 72.

Selon la liste de Forbes, le top-5 compte à l’heure actuelle Jeff Bezos, Bernard Arnault et sa famille, Elon Musk, Bill Gates et Mark Zuckerberg.

L’industrie du luxe progresse

Au fil des ans, la liste des milliardaires de Forbes a été largement dominée par les Américains, notamment Jeff Bezos, Elon Musk, Bill Gates et Warren Buffett. Les Européens les plus riches ont été les fondateurs du supermarché Aldi, Theo et Karl Albrecht, qui ont atteint à un moment donné le top-10 mais n'ont jamais revendiqué la première place.

La France compte 40 milliardaires au classement Forbes.

Bernard Arnault est entré dans le top-10 en 2005, avec une fortune de 13 milliards de dollars. Il est devenu la troisième fortune du monde en 2019 et a dépassé Jeff Bezos pour devenir, quoique brièvement, l’homme le plus riche du monde le 16 décembre 2019. Mais en fin de journée, les actions d’Amazon ont clôturé plus haut, ramenant le magnat français à la deuxième place, rappelle le média.

Depuis le début de la pandémie, les fluctuations dans ce domaine se sont accentuées et les fortunes de certains ont bondi de plusieurs milliards en une seule journée. Elon Musk a été la première fortune du monde en janvier 2021, avec un équivalent de 155,7 milliards d’euros, une poussée importante par rapport à mars 2020, lorsqu’il détenait l’équivalent de 20 milliards.

«Apporter du rêve»

Lors d'un entretien sur BFM Business en décembre dernier, Bernard Arnault avait estimé que son groupe «sortait plutôt renforcé» de la crise sanitaire liée au Covid-19, notamment en raison de sa présence sur l'ensemble des continents. Dans un message diffusé en janvier 2021 sur le site du groupe, il avait relevé «un contexte qui rest[ait] incertain» mais fait valoir «la reprise que le monde esp[érait]».

«Nos Maisons ont témoigné d’une grande agilité et de leur énergie créative pour continuer à apporter du rêve à nos clients.»

Né en 1949 dans une famille d’industriels, Bernard Arnault devient le principal actionnaire de LVMH et crée ainsi le premier groupe mondial du luxe, dont il est président depuis janvier 1989.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Forbes, LVMH, fortune, Bernard Arnault
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook