France
URL courte
Par
14951
S'abonner

Bien que la crise sanitaire ait privé les Français des célébrations du 14 juillet en 2020, l’Hexagone renoue ce mercredi avec sa tradition du défilé militaire. Plus de 5.000 participants y sont attendus.

L’année 2020 a connu l’essor de la pandémie de Covid-19, obligeant les autorités françaises à annuler le défilé du 14 juillet, du jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale, et à le remplacer par une cérémonie place de la Concorde.

En 2021, la fête nationale marque son grand retour avec un défilé sur les Champs-Élysées qui mobilisera 5.000 participants dont 4.300 militaires à pied, 97 appareils volants, 221 véhicules et 200 chevaux de la Garde républicaine.

L’accès sera limité: les spectateurs devront avoir un pass sanitaire et porter le masque. La jauge dans les tribunes sera en outre fixée à 10.000 personnes contre 25.000 en temps normal.

L’arrivée du Président de la République est prévue pour 10h, le passage des avions pour 10h30, la marche des troupes à pied pour 10h45. À 11h25, ce sera au tour des hélicoptères, à 11h30 des troupes motorisées. La fin sera marquée par un tableau de clôture sur le thème «une jeunesse engagée», prévu à 11h50.

De nouvelles mesures

En dépit de l’assouplissement des mesures comme le confinement ou le couvre-feu, la prudence restera de mise alors que le pays tente d'éviter une quatrième vague causée par le variant Delta.

Emmanuel Macron a mis lundi la pression sur les non vaccinés: l’immunisation des soignants sera désormais obligatoire et un pass sanitaire sera bientôt demandé à l'entrée de la plupart des lieux publics.

Pour les militaires, la question est déjà réglée: depuis quelques mois, les troupes françaises envoyées en opérations extérieures sont dans l'obligation de se faire vacciner.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
défilé militaire, défilé, Paris, Fête nationale française (14 juillet), défilé du 14 juillet à Paris, Mouvement du 14 juillet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook