France
URL courte
Par
221358
S'abonner

Après que le bilan journalier des nouveaux cas en France a été au plus haut depuis plus d’un mois le 13 juillet, ce mercredi le pays enregistre un nombre encore plus élevé qui s'établit à 8.875 contaminations en 24 heures.

La France a enregistré ce 14 juillet une montée considérable de nouvelles contaminations au coronavirus, dont le nombre a atteint 8.875 contre 6.950 hier.

Les services de soins intensifs du pays assurent aujourd'hui le traitement de 931 patients, soit une toute légère baisse par rapport à 933 cas graves enregistrés le 13 juillet.

Selon les autorités sanitaires nationales, les hôpitaux de France comptent ce mercredi 7.047 patients, la quantité d'hospitalisations étant en faible diminution en comparaison avec 7.076 mardi.

Le Covid-19 a emporté six vies ce 14 juillet contre 22 décès en raison du SARS-CoV-2 annoncés dans le pays le jour précédent.

Propagation du coronavirus en France, 14 juillet 2021
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 14 juillet 2021

Manifestations contre le pass sanitaire

Ce jour de fête nationale en France a été marqué par la mobilisation des forces de l'ordre pour disperser des manifestations à Paris dénonçant l'obligation de disposer d'un pass sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants et cinémas du pays à compter du mois prochain. Des manifestations ont aussi eu lieu dans d'autres villes du pays, dont Nantes, Marseille et Montpellier.

Le Président Macron a annoncé lundi soir une série de mesures destinées à lutter contre la crise sanitaire du coronavirus sur fond de menace du variant Delta. Parmi elles, l'obligation de vaccination pour le personnel soignant et l'élargissement du pass sanitaire à de nombreux événements et lieux publics. Emmanuel Macron considère que la vaccination est le meilleur moyen pour permettre à la France de revenir à la vie normale et encourage la population à se faire vacciner.

Alors que ces mesures sont parmi les plus strictes décidées en Europe pour faire face à la hausse des nouvelles contaminations au coronavirus provoquée par le variant Delta, des membres du gouvernement ont défendu cette semaine la méthode forte dévoilée par le Président.

La police a été déployée sur un boulevard du centre de Paris après que des groupes de manifestants ont défilé sans l'autorisation préalable des autorités. Certains d'entre eux portaient des badges sur lesquels était écrit «Non au pass sanitaire».

Parmi les détracteurs du projet du chef de l'État, des voix se sont élevées pour dénoncer des atteintes aux libertés individuelles et une discrimination envers ceux refusant de recevoir un vaccin contre le Covid-19.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Darmanin proscrira les mains courantes pour lutter contre les violences conjugales: «Inutile mais, en plus, dangereux»
Tags:
France, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook