Ecoutez Radio Sputnik
    S-500
    © Sputnik .

    Conçu par le consortium Almaz-Anteï, le système de missiles S-500 a une portée de 600 kilomètres et est capable de détecter et frapper simultanément jusqu'à 10 cibles supersoniques.

    Découvrez les capacités du système sol-air de nouvelle génération, cet élément clé de la défense antimissile de la Russie dans cette infographie de Sputnik.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    La crise financière c'est pour bientôt... et ce sont les investisseurs qui le disent
    Tags:
    infographie, S-500, défense, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus d’infographies

    • Le fusil d’assaut Kalachnikov: fiabilité, simplicité et puissance
      Dernière mise à jour: 15:10 27.11.2019
      15:10 27.11.2019

      Le fusil d’assaut Kalachnikov: fiabilité, simplicité et puissance

      L’année 2019 marque le centenaire de la naissance de l’armurier russe Mikhaïl Kalachnikov. Sa célèbre invention, le fusil d’assaut AK-47, a déjà 72 ans. Élaboré en 1945, il a été mis en service dans l’Armée soviétique en 1949.

    • Opération militaire turque «Source de Paix»
      Dernière mise à jour: 16:56 17.10.2019
      16:56 17.10.2019

      Opération militaire turque Source de Paix

      L’offensive turque Source de paix a été lancée dans le nord-est de la Syrie contre les milices kurdes le 9 octobre 2019.

    • Nord Stream 2
      Dernière mise à jour: 20:03 04.10.2019
      20:03 04.10.2019

      Tracé et caractéristiques techniques du gazoduc Nord Stream 2

      Le Nord Stream 2 est un gazoduc devant permettre l’exportation de gaz russe vers l’Europe par la mer Baltique. À ce jour, 80% des travaux sont terminés.

      Gazoduc Nord Stream 2
    • Armes nucléaires US en Europe
      Dernière mise à jour: 10:09 22.07.2019
      10:09 22.07.2019

      Armes nucléaires US en Europe

      Un document récemment publié par un organisme affilié à l'Otan, et supprimé par la suite, a dévoilé par erreur l’emplacement de sites nucléaires américains situés en Belgique, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Turquie.