Afghanistan: profitant du retrait occidental, les talibans gagnent du terrain
© Sputnik . Louis Doutrebente & Thomas Martin

En Afghanistan, la progression des talibans* semble inexorable. Depuis le 1er mai, début officiel du retrait des troupes de l’Otan, le gouvernement perd district après district devant l’avancée des islamistes. Cependant, de nombreuses zones sont encore contestées et Kaboul restera protégée par des GI’s. Analyse en carte.

Jusqu’où les talibans* avanceront-ils? Le départ des forces armées américaines et de leurs alliés de l’Otan s’accélère. Les combattants fondamentalistes ne cessent de conquérir de nouveaux territoires. En effet, du nord au sud, d’est en ouest, le gouvernement de Kaboul cède du terrain. Les talibans* s’adjugent de nombreux districts. Ils renforcent notamment leur position sur les principales zones de production d’opium. Le pays apparaît fracturé.

En revanche, le sort de nombreux territoires très disputés n’est pas encore fixé. Pour l’heure, le centre du pays reste sous le contrôle des autorités. C’est là que vit en majorité les Hazaras, des chiites souvent persécutés dans le passé par les talibans* et encore attaqués ces derniers mois aussi par les djihadistes de l’État islamique*. Enfin, dans la capitale, 650 soldats américains devraient rester pour assurer notamment la protection de l’aéroport et des diplomates.

État des lieux de la progression talibane en carte.

* Organisation terroriste interdite en Russie.

Lire aussi:

Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
Des milliers de Parisiens réunis pour une nouvelle manifestation contre le pass sanitaire – vidéos
Tags:
Etat islamique, Daech, Taliban, Joe Biden, retrait des troupes, États-Unis, OTAN, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus d’infographies