Ecoutez Radio Sputnik
    Chat et playstation

    La science confirme: les chats n’ont pas besoin de nous

    © Flickr/ Melinda Seckington
    Insolite
    URL courte
    396994910

    Après avoir étudié le comportement des chats domestiques, deux chercheuses britanniques de l’Université de Lincoln, Alice Potter et Daniela Mills, croient pouvoir expliquer leur indépendance vis-à-vis de l’homme et leur goût pour la solitude par comparaison aux chiens, écrit le magazine PLoS One.

    Suite à l'étude du comportement de 20 chats adultes (Felis silvestris catus), les scientifiques ont conclu que l'attachement du chat envers son maître n'est pas si fort que celui du chien (Canis lupus familiaris), car leur sens de la sécurité n'est pas associé à l'homme. Les chercheuses supposent également que ce trait de comportement pourrait être commun à tous les félins (Felidae).

    Dans leurs recherches, les scientifiques se servaient d'une version adaptée du test "Situation étrange", proposé dans les années 70 par la psychologue américaine Mary Ainsworth, dont le but est d'étudier l'attachement des enfants âgés de 12 à 18 mois envers leurs mères. Lors du test classique, les psychologues observent la réaction au stress d'un enfant séparé de sa mère pendant un certain temps.

    Ainsi, les scientifiques ont cherché à repérer chez les chats "l'attachement fiable", caractérisé par le fait qu'un chat se sentirait en danger à chaque fois qu'il est séparé de son maître et, au contraire, en sécurité lorsque celui-ci réapparaît dans son champ de vision.
    Lors de cette "séparation", les chercheuses ont notamment mesuré trois paramètres: les tentatives de trouver son maître, le taux de passivité et d'activité et les signes de stress chez le chat.

    Les tests ont mis en évidence que les chats ne font en général pas preuve d'un attachement fiable envers leurs maîtres. En revanche, les chiens ont montré des niveaux élevés. Selon les scientifiques, la recherche pourrait expliquer le goût des chats pour la solitude. Les chercheuses ne nient toutefois pas que les chats soient capables de s'attacher à leurs maîtres. Mais cet attachement serait d'une tout autre nature.

    Plus tôt, les scientifiques ont expliqué l'amour des chats pour les boîtes. Selon eux, les boîtes présentent d'abord un intérêt indéniable pour ces infatigables prédateurs: elles leur permettent de se cacher et d'y rester en embuscade, en attendant une souris ou un humain à terroriser. Mais c'est aussi un endroit où ils se sentent à l'abri. Planqués dans leur carton, ils ne peuvent être surpris que par quelqu'un arrivant par derrière ou sur le côté. Enfin, dernier avantage de la boîte en carton, elle est isolante et préserve la chaleur de l'animal, roulé en boule.

    Lire aussi:

    Un chat reçoit un perroquet
    Un chat adroit et voleur
    Un chat dort dans une drôle de position

    Lire aussi:

    Louer un chat à l’heure? Une idée qui fait son chemin!
    Passions à l’italienne: elle porte plainte à cause d’un chat qui mène une double vie
    Quand trop d’amour tue l’amour
    Tags:
    mignon, chatons, chats, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik