Insolite
URL courte
1037
S'abonner

Tout homme a besoin d'aimer et d'être aimé. Les terroristes ne font pas exception à la règle.

Mohammed Rahim al Afghani, connu comme étant l’ancien interprète et homme de confiance de ben Laden, l'ex-chef du réseau djihadiste Al-Qaïda, purge actuellement sa peine dans la prison de Guantánamo, dans le sud-est de Cuba.

Cependant, pour lui, sa détention n'est pas un obstacle pour trouver une petite amie. Mohammed Rahim al Afghani a créé son compte sur le site de rencontres Match.com et a marqué dans le statut qu'il "n'était pas en liberté mais était prêt à bavarder".

Tous les jours, le terroriste échangeait des messages électroniques avec sa compagne virtuelle. Ils parlaient de la pluie et du beau temps mais aussi de sujets sérieux. Selon ces messages, il s'est avéré que l'ami de ben Laden aimait la pop culture, s'intéressait à la vie des transsexuels dont William Jenner qui a récemment changé de sexe et est devenu Caitlyn Jenner. Le prisonnier lui a conseillé "d'appliquer sur les jambes de l'autobronzant".

Mohammed Rahim al Afghani communiquait également à sa web-copine ses engagements politiques. "Comment est-ce qu'un raciste peut présenter sa candidature aux élections présidentielles? Il a ruiné l’USFL (association d'équipes professionnelles de football américain, ndlr) et cherche actuellement à faire faire faillite aux Etats-Unis. Dans cette situation, Hillary a une chance", a-t-il écrit à propos de Donald Trump.

Le terroriste est parvenu à s'inscrire sur le site grâce à son avocat Carlos Warner. Le détenu donnait des lettres manuscrites à son défendeur qui, par la suite, les envoyait en format électronique aux destinataires.

Pour le moment, le compte du prisonnier sur Match.com a été bloqué.

Les militaires américains ont capturé Mohammed Rahim al Afghani en mars 2008. Selon Brian Whitman, représentant officiel du Pentagone, en 2001, l'interprète a aidé ben Laden à fuir les soldats américains lors de l’invasion de l’Afghanistan.

Lire aussi:

Le directeur du site d'adultère piraté AshleyMadison quitte son poste
L'affaire du site de rencontres extraconjugales prend une dimension inattendue
Des hackers mettent à nu les utilisateurs d'un site de rencontres adultères
Tags:
message, site de rencontres, terrorisme, djihadisme, Oussama ben Laden, Cuba, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook