Insolite
URL courte
9394
S'abonner

Le 10 octobre, la police suédoise a reçu des appels signalant qu'une trentaine d'hommes barbus hissaient le drapeau de l'EI sur les ruines d'un château…

Il ne s'agissait cependant pas d'un rassemblement djihadiste, mais de la rencontre amicale des membres du club international des amateurs de barbes "Bearded Villains".

Une fois par mois, les barbus de "Bearded Villains" se rencontrent pour parler de tout et de rien et surtout pour se vanter de leurs magnifiques barbes. Néanmoins, leur dernière rencontre a définitivement tourné au vinaigre.

Comme il s'agit d'une organisation internationale, le club "Bearded Villains" a son propre drapeau qui est relayé de pays en pays. Samedi dernier, les Suédois se sont retrouvés pour la première fois les heureux propriétaires de la relique. 

Pour cette raison, ils ont revêtu leurs solennels habits de couleurs sombres, coiffé leurs barbes et ont voulu se prendre en photos sur fond du drapeau.

Pourtant, l'idylle n'a pas duré longtemps. Des passants les ont pris pour des terroristes de l'Etat islamiques et se sont immédiatement empressés de dépêcher la police sur les lieux.

En fin de compte, cette histoire a eu une fin heureuse:

"Les flics ont rigolé avec nous quand ils ont aperçu qu'il n'y avaient aucun terroriste, mais un groupe de mecs barbus tordants", a commenté un des membres du club.


Lire aussi:

Le mystère des Toyota de l'EI élucidé
«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
Etat islamique, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook