Ecoutez Radio Sputnik
    Le Père Noël

    Un Noël politiquement correct, c'est comment?

    © AP Photo / Lee Jin-man
    Insolite
    URL courte
    5430

    En raison de l'afflux de musulmans, la veille de Noël, bien des villes européennes et américaines semblent n'afficher aucun signe de cette grande fête religieuse. Le Père Noël crie au secours!

    Le nombre des villes du Vieux Continent ayant renoncé aux manifestations liées à Noël a pris des dimensions considérables. Submergée par de nouveaux arrivants de confession musulmane, l'Europe s'apprête à se faire de plus en plus politiquement correcte.

    Selon des fonctionnaires, l'ambiance de Noël pourrait vexer, voire profondément offenser les personnes d'autres confessions que le christianisme. 

    Ainsi, les élèves d'une école de Brooklyn, à New York, ne réciteront pas cette année leurs poésies devant le Père Noël. Même les discussions à son sujet sont strictement interdites. Comme 95% des écoliers sont des ressortissants de pays d'Asie et du Proche-Orient, l'administration de l'établissement appelle de cette façon à "être plus sensibles à la diversité des familles". Par conséquent, toute image figurant une étoile ou un ange est prohibée.

    Un autre exemple de ce type d'accommodements ne tarde pas à se présenter. Aux Etats-Unis, une célèbre chaîne de cafés a également renoncé à offrir ses gobelets traditionnels de Noël. Au lieu des bonhommes de neige, des flacons et des clochettes, on présentera tout simplement un gobelet rouge. Ce qui a provoqué un tollé aux Etats-Unis.

    "Attention! Cet établissement n'est pas politiquement correct car on dit ici "Joyeux Noël!", peut-on lire sur l'écriteau d'un autre café américain qui a carrément déclaré une lutte pour la sauvegarde des traditions séculaires de Noël.

    Une école en Italie a interdit la tenue d'un concert de Noël parce que l'année passée des enfants musulmans n'avaient pas bougé le petit doigt pendant les chants de Noël sur la scène. Et les parents de se révolter, et le premier ministre italien Matteo Renzi d'intervenir pour protéger la fête:

    "Si le directeur de l'école estime qu'il contribue ainsi à l'intégration et à la cohabitation, il commet ainsi une grosse erreur, à mon avis", a-t-il laissé tomber.

    Des Italiens ont tourné une drôle de vidéo à ce sujet:

    L'Angleterre a proposé de remplacer le "Joyeux Noël" par un "Bonne fête saisonnière"; la France a gommé de devant Notre-Dame de Paris son sapin et ses guirlandes; Solingen, ville dans l'ouest de l'Allemagne, a choisi d'éteindre les lumières de la fête… 

    En s'obstinant ainsi à adopter une attitude politiquement correcte, ne risque-t-on pas de faire tomber la fête de Noël dans l'oubli d'ici une dizaine d'années?

    Mais restons optimistes. Les musulmans eux-mêmes ne sont pas majoritairement contre les festivités hivernales. Une commune musulmane d'Angleterre a  notamment publié une lettre ouverte demandant de ne pas supprimer Noël par peur que cela puisse engendrer de la haine envers les personnes confessant l'islam.


    Lire aussi:

    Les chefs de l'espace n'ont pas oublié Noël
    Les animaux reçoivent leurs cadeaux de Noël
    Le Père Noël et ses cerfs militaires
    Où qu'elle se trouve, l'armée russe aura aussi son Noël
    Tags:
    catholicisme, fêtes musulmanes, fête, Royaume-Uni, Europe, Paris, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik