Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Les propos de Donald Trump utilisés dans une vidéo terroriste

    © REUTERS / Rhona Wise
    Insolite
    URL courte
    7022

    Selon les analystes, les partisans du groupe terroriste État islamique (EI ou Daech) utilisent ces déclarations alarmistes comme un signe de "victoire".

    La photo du candidat à la présidentielle américaine Donald Trump entouré de flammes apparaît dans un film de neuf minutes, publié par la Fondation Al-Battar Media, affiliée à Daech. Elle est suivie d'une interview de M.Trump, consacrée aux attentats perpétrés à Bruxelles le 22 mars.

    "Bruxelles était une grande ville, une des plus belles villes du monde et était en sécurité il y a 20 ans. Et maintenant, c'est un spectacle d'horreur, un spectacle d'horreur absolue", entend-on dans la vidéo.

    Selon les analystes, ce montage fait partie de la stratégie des terroristes visant à utiliser les déclarations alarmistes de responsables politiques et à les présenter comme un "signe de victoire".

    Dans leur vidéo, les terroristes ont utilisé des images prises à l'aéroport de Bruxelles et à la station de métro Maelbeek après les attentats qui ont fait au moins 33 morts, ainsi que des images de batailles avec la participation des combattants de Daech en Irak et en Syrie.

    Intitulée "L'exil de l'islam et les attaques de Bruxelles", la vidéo est accompagnée de chants religieux en arabe et en français, sous-titrés en anglais.

    Comme tous les matériaux propagandistes islamistes, ce film tente de présenter les attaques terroristes comme une guerre sainte entre le christianisme et l'islam, en utilisant de longs extraits du film historique d'Hollywood "Le Royaume des cieux" pour illustrer la "croisade".

    La vidéo montre également des images de deux terroristes liés aux attentats de Paris le 13 novembre 2015, Brahim Abdeslam et Chakib Akrouh.

    Après avoir menacé d'effectuer plus d'attaques, les terroristes montrent dans leur vidéo les résultats des frappes aériennes et affirment que les attaques de Bruxelles vengent la mort des civils arabes.

    "Les avions de croisade, y compris les belges, continuent de bombarder les musulmans en Irak et au Levant la nuit et le jour. Chaque musulman qui connaît bien l'histoire de l'islam sait que la guerre sainte contre les infidèles est une partie intégrante de l'islam, et ceux qui ont lu cette histoire le comprennent", a déclaré le narrateur.

    Selon une déclaration précédente publiée par Daech, la Belgique a été attaquée pour sa participation aux opérations de la coalition internationale, dirigée par les États-Unis, bien que le pays ait arrêté ses frappes aériennes en juin 2015.

    Notons que le 25 mars, le premier ministre belge Charles Michel a déclaré que son pays reprendrait ses frappes contre Daech en Irak.

    Ce n'est pas la première fois que Donald Trump "participe" à un film islamiste. Le 1er janvier, les terroristes du groupe islamiste somalien Al-Shabbaab ont présenté un film documentaire, évoquant l'injustice raciale aux États-Unis, dans lequel ils ont cité à titre d'exemple les déclarations de Donald Trump.

    Le milliardaire américain est l'un des candidats les plus controversés mais aussi les plus populaires pour la présidentielle de 2016.

    Lire aussi:

    Anonymous dévoile les secrets de Donald Trump
    Le Japon se prépare à une victoire de Trump
    Poutine hilare face à Clinton dans le dernier clip de campagne de Trump
    Tags:
    islamisme, terrorisme, vidéo, propagande, Etat islamique, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik