Insolite
URL courte
537
S'abonner

La police américaine a fait fermer une gare suite à la déclaration d’une femme qui disait que son petit ami était un terroriste.

Samedi matin, les policiers de l'Etat de Californie ont dû fermer une gare dans la ville de Riverside à cause du comportement suspicieuse d'une femme qui affirmait que son petit copain était un terroriste et qu'il avait placé une bombe.

L'incident est arrivé à 7h30 heure locale (15h30, heure française). Un agent de sécurité du train a décidé d'appeler la police à cause d'une femme qui agissait très bizarrement, apparemment, sous l'influence de drogues, rapporte The Press Enterprise en citant Dan Hoxmeier, le représentant de la police locale.

La femme a tiré sur un levier de frein à l'extérieur d'un train. Lorsque les agents de sécurité ont essayé d'arrêter cette dernière, elle s'est fâchée et a déclaré que son "petit ami terroriste avait placé une bombe dans le train", a expliqué M. Hoxmeier.

Suite à l'incident, les passagers ont été forcés de quitter le train qui se dirigeait vers Los-Angeles. Un groupe spécial de la police a fouillé le train pour exclure toute possibilité de risque. Un certain nombre de trains ont été arrêtés.

Cet incident est arrivé quelques jours après que l'administration Obama ait intensifié la sécurité dans les grands centres de transit à travers le pays et après les explosions à Bruxelles.

Lire aussi:

Crash de l’A321: la bombe placée sous un siège passager
Un avion de Turkish Airlines dérouté suite à une alerte à la bombe
Alerte à la bombe: deux vols Air France pour Paris déroutés
Un aéroport de Stockholm évacué suite à une alerte à la bombe
Tags:
femmes, drogue, police, bombe, terrorisme, Barack Obama, Los Angeles, Californie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik