Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats US

    Un Sikh de l'armée US autorisé à porter le turban en service

    © Flickr/ DVIDSHUB
    Insolite
    URL courte
    5318
    S'abonner

    Un capitaine Sikh de l'armée américaine a été autorisé à porter la barbe, un turban et les cheveux longs. Cette décision de justice a été considérée vendredi par les partisans Sikh comme un point de départ qui pourrait inciter d'autres Sikhs à servir dans l'armée US.

    Le mémorandum du Secrétaire adjoint de l'armée US Debra Wada accorde au capitaine Sikh Simratpal Singh le droit de porter ses symboles religieux en uniforme. Le document lève plusieurs limitations et souligne que l'armée est en train d'élaborer un uniforme adapté aux soldats de différentes religions, rapportent les médias américaines.

    C'est la première fois que l'armée prend une telle décision depuis que le Pentagone a pris des mesures accordant aux soldats américains la possibilité de porter des symboles religieux, comme les turbans, les foulards et les tatouages.

    La décision du Pentagone cherche à rendre plus facile l’accès au service militaire pour les musulmans, les Sikhs, les Juifs, les Wiccans etc. Mais, selon les groupes de défenseurs des droits de l'homme, la situation reste difficile.

    La décision à l'égard de M.Singh a été prise après qu'il avait déposé une plainte contre les autorités militaires qui l'avaient obligé à passer des tests approfondis afin de s'assurer que sa barbe et ses cheveux ne l'empêchaient pas de porter son casque et son masque à gaz.

    Selon le juge américain Beryl Howell, plus de 100.000 soldats avaient été autorisés à porter la barbe pour des raisons médicales.

    Un petit nombre de Sikhs servent au sein de l'armée américaine depuis des années. Mais lorsque l’armée US a mis en place des normes plus rigoureuses, ils se sont heurtés à des difficultés.

    Les soutiens de Singh disent qu’il est le premier Sikh soldat à être autorisé à porter un turban, les cheveux longs et la barbe bien qu'il ait déjà servi sans ces signes d’appartenance religieuse.

    Amandeep Sidhu, avocat de M.Singh, a qualifié la décision de l'Armée comme "un pas dans la bonne direction", en ajoutant que les Sikhs n'étaient pas satisfaits de la façon dont ils étaient traités par les autorités militaires, qui obligent tous les Sikhs pratiquants à demander une autorisation".

    Lire aussi:

    C'est pourquoi l'armée US est bien plus faible que vous le pensiez
    L'armée US tremble face aux S-500 russes
    La modernisation de l’armée US a-t-elle échoué?
    Tags:
    sikhisme, religion, armée, Pentagone, Simratpal Singh, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik