Ecoutez Radio Sputnik
    Le programme Zachary’s Paws for Healing

    Que faire pour atténuer la douleur? Laisser entrer des animaux!

    © Zachary’s Paws for Healing
    Insolite
    URL courte
    34481
    S'abonner

    Un hôpital de l’Ontario, au Canada, permet aux animaux de compagnie de visiter leurs propriétaires gravement malades.

    L'hôpital Juravinski, situé dans la ville de Hamilton dans l'Ontario, a adopté le programme "Zachary's Paws for Healing" (en français "Les pattes de Zachary pour guérir") lancé par Donna Jenkins. Mme Jenkins a été inspirée par son neveu de 25 ans qui a beaucoup bénéficié d'avoir ses chiens avec lui au cours de sa lutte contre le lymphome de Hodgkin.

    "Alors que Zachary était à l'hôpital depuis plusieurs semaines et se sentait très mal après avoir eu une transplantation de cellules souches, il suppliait de voir son chien Chase", raconte Mme Jenkins dans un entretien au site Bored Panda.

    "Nous nous sommes faufilés dans une unité de soins intensifs pour le voir et l'effet que ça a fait à Zachary était considérable. Quand Zachary s'est rendu compte qu'il ne survivrait pas à son cancer, il m'a fait promettre de lancer cette association. Nous avons eu notre première visite de patient officielle le 15 septembre 2015".

    "Nous savons que quand des patients ont l'occasion de voir leur animal de compagnie, cela peut améliorer leurs fonctions vitales, atténuer la dépression et le sentiment d'isolement, rétablit le dialogue et cela rappelle aux patients une raison de guérir et de rentrer chez eux".

    Опубликовано Donna Jenkins 21 января 2016 г.

    Les visites se font généralement la semaine pendant une heure. Les animaux de compagnie sont lavés minutieusement avant d'entrer dans l'hôpital et ils sont tenus à l'écart des autres patients.

    Lire aussi:

    Le phénomène Timour ou la mode des boucs domestiques
    Un éléphant s'échappe d’un camion à cause du mauvais état des routes ukrainiennes
    La fin du calvaire d'un hérisson stressé sans aiguilles
    Tags:
    animaux, cancer, malades, indemnités maladie, Ontario, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik