Ecoutez Radio Sputnik
    Le lac Loch Ness en Ecosse

    Le monstre du Loch Ness échappe à un robot dernier cri

    © AP Photo /
    Insolite
    URL courte
    485
    S'abonner

    L'existence de Nessie est-elle un canular? Ni sa caverne, ni le monstre lui-même n'ont été découverts lors d'une récente expédition scientifique.

    Les chercheurs britanniques ne sont pas parvenus à trouver les traces de la caverne du monstre légendaire au fond du Loch Ness. Même un robot sous-marin de pointe n'a trouvé aucune preuve d'existence d'une fissure dans les profondeurs du fameux lac d’Ecosse où le monstre est censé se cacher, écrit aujourd'hui le Daily mirror

    L'existence probable de ce refuge a été plusieurs fois évoquée par des pêcheurs. Cependant, le robot sophistiqué doté d'équipements hydroacoustiques de haute résolution n'a pas confirmé l'hypothèse. Mais au moins une découverte a été faite: il s'est avéré que la profondeur maximale de ce plus grand lac d’eau douce situé le long de la faille géologique de Great Glen est de 270,9 mètres ce qui est de 40 mètres supérieur aux données officielles indiquées sur les cartes. 

    Le directeur du Projet Loch Ness  Adrian Shine a dû avouer qu'aucune fissure n'avait été trouvé au fond du lac. 

    "Il n’y a aucun abri susceptible d’abriter Nessie", a-t-il ajouté. 

    Néanmoins, le directeur exécutif de l'agence de tourisme VisitScotland Malcolm Roughead reste optimiste. 

    "L'étude des profondeurs du lac est certes une chose intéressante. Mais indépendamment de ses résultats, le mystère et l'inconnu planeront toujours au-dessus des eaux du Loch Ness", a-t-il dit. 

    Un nouveau regain d'intérêt pour le monstre écossais légendaire tient à la publication, il y a quelques jours, des images d'un autre animal aquatique mystérieux. Elles ont été prises sur la Tamise non loin de la célèbre O2 Arena londonienne (ancien Dôme du millénaire).

    Selon des témoins, un être non identifié de grande taille se déplaçait sous l'eau et a même émergé à la surface. Les gens n'excluent pas que ce soit une espèce de baleine. D'autant plus qu'il y a dix ans, une femelle hyperoodon avait été repérée dans la Tamise. Ce mammifère mesure 10 à 11 mètres de long et pèse jusqu'à  7,5 tonnes.  

     

    Lire aussi:

    Un monstre mystérieux, le navire chinois ultramoderne Type 055
    Les scientifiques identifient les restes d’un monstre découvert en Arctique
    Les scientifiques percent le mystère du monstre de Tully
    Tags:
    recherche, Monstre du Loch Ness (Nessie), Adrian Shine, la Tamise, Loch Ness, Ecosse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik