Ecoutez Radio Sputnik
    Un alligator géant

    Un alligator géant confisqué à un habitant de New York

    © Flickr/ Tobias Michaelsen
    Insolite
    URL courte
    2110
    S'abonner

    Un alligator géant a été confisqué à un habitant de Long Island (New York) qui avait fabriqué une cage pour le reptile dans sa cour.

    Le propriétaire de l'animal de deux mètres de long a été inculpé pour avoir détenu le prédateur sans l'autorisation des autorités compétentes.

    ​L'administration de l'Environnement de New York a expliqué que la détention de tels reptiles n'était autorisée que dans des lieux spécialement équipés à des fins éducatives, scientifiques ou pour être présentés au public.

    "Un alligator ne peut pas être domestiqué et les spécimens de cette taille sont mortels. Ils mordront la main à celui qui les nourrit", a expliqué Roy Gross, chef de l'organisation pour la prévention de la cruauté envers les animaux de Long Island.

    Les alligators sont populaires chez les Américains.

    Ainsi, une motarde americaine lutte contre les fonctionnaires locaux qui la poussent à se séparer de Rambo, son alligator bien-aimé devenu presque un membre de sa famille à part entière.

    Les autorités estiment que ce prédateur de 55 kg doit bénéficier de conditions proches de celles dont il jouirait à l'état sauvage, ce qui nécessite au moins un hectare de terrain.

    La maîtresse de l'animal affirme, pour sa part, que Rambo n'est pas un alligator comme les autres, qu'il comprend les signes de l'homme, est habitué à vivre aux côtés des humains et des canidés et aime être habillé.

    Lire aussi:

    Un alligator géant dévoreur de vaches abattu en Floride
    Un alligator géant attendait ces employés au travail
    Un Américain fait le funambule au-dessus d'une mare infestée de crocodiles
    USA: un alligator se promène dans les rues
    Un alligator hostile aux camions
    Tags:
    alligator, confiscation, animaux, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik