Insolite
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
12272
S'abonner

Le garde-frontière Sabir Mahayreh a confirmé la saisie d'un pigeon voyageur envoyé par Daech en Syrie.

Un pigeon qui portait une lettre avec un numéro de téléphone et des instructions a été intercepté par un résident jordanien, a annoncé M.Mahayreh lors d'une conférence de presse. 

Il a également ajouté que les gardes-frontières avaient arrêté un drone espion de Daech qui survolait la Jordanie.

Le général Mahayreh a souligné qu'il y avait des espions dans le camp d’Al Raqban près de la frontière jordanienne, mais leurs tentatives de prendre contact avec leurs confrères ont été vaines.

Environ 59.000 réfugiés syriens se trouvent dans ce camp, la plupart envisageant d'entrer en Jordanie. La population du camp ne cesse d'augmenter, alors que le camp est de moins en moins bien surveillé.

M.Mahayreh a attiré l'attention sur le problème croissant représenté par des soi-disant "marchands de guerre" dans le camp. Ces personnes, financées par Daech, usent de chantages avec les réfugiés pour obtenir des informations. Certains réfugiés en provenance de Raqqa et de Palmyre ont été forcés de fournir des renseignements à Daech.

L’Etat islamique, qui est aujourd'hui une des principales menaces à la sécurité mondiale, a occupé en trois ans d'importants territoires en Irak et en Syrie. En outre, Daech tente de propager son influence dans les pays d'Afrique du Nord.

La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Des hackers proches de Daech menacent les New-Yorkais
Daech, le cheval de Troie que les USA utilisent partout où ils veulent
La République tchèque lance ses chasseurs contre Daech en Irak
«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Tags:
pigeon, gardes-frontières, terrorisme, police, Etat islamique, Sabir Mahayreh, Jordanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook