Insolite
URL courte
682
S'abonner

Un jeune homme de 30 ans né dans l'Etat américain de l'Idaho est devenu le premier ancien combattant souffrant d'un handicap grave à escalader le mont Everest.

Le sergent américain à la retraite Charlie Linville, 30 ans, qui a perdu sa jambe droite en Afghanistan en 2011, a atteint l'altitude de 8.800 m sur le mont Everest, a annoncé jeudi l'association américaine The Heroes Project qui s'occupe de la réhabilitation des vétérans blessés au combat.

​​Charlie Linville et son équipe se sont rendus au Tibet en avril dernier pour se préparer pour l'ascension.

​​Le 20 mai, ils ont déjà commencé la descente.

​Avant d'avoir été blessé, Charlie Linville était sapeur en Afghanistan. L'explosion d'une bombe a changé sa vie pour toujours. Souffrant d'une lésion cérébrale traumatique, amputé d'un doigt et grièvement blessé à la jambe droite, M.Linville a subi 15 interventions chirurgicales en 18 mois pour sauver sa jambe avant de se décider à une amputation.

​L'ONG The Heroes Project a été fondée par Tim Medvetz, qui a accompagné Charlie Linville pendant l'ascension.

M.Medvetz est un ancien motard des Hells Angel, qui a été victime d'un grave accident de moto. Six mois après son accident, en 2007, il a escaladé le mont Everest. Cette ascension l'a inspiré pour lancer le projet The Heroes Project afin d'aider les anciens militaires souffrant de blessures graves.

​Les membres du projet ont déjà escaladé plusieurs montagnes en Antarctique, en Amérique du Sud et du Nord, en Europe et en Afrique. Il ne leur restait que l'Asie et ils ont choisi le mont Everest. Les grimpeurs n'ont réussi à escalader la plus haute montagne du monde qu'à la troisième tentative.

​En 2014, M.Medvetz a conduit un groupe sur la pente sud du mont Everest, du côté du Népal. La chute d'un bloc de glace, grand comme un édifice de 10 étages, a tué 16 guides népalais. L'ascension préparée pendant quatre mois a été annulée.

​En 2015, les vétérans ont entrepris une nouvelle tentative en optant pour l'itinéraire nord. Un séisme de magnitude 7.8 a commencé quand ils ont atteint le camp de base. Près de 9.000 personnes ont été tuées dans la région et le tremblement a provoqué une avalanche. Les deux hommes ont commencé à aider les sinistrés en renonçant à leur mission initiale.

Lire aussi:

L'Everest de nouveau accessible aux alpinistes
Le Népal fête les 60 ans de la première ascension de l’Everest
Everest: un Russe établit un nouveau record de base-jumping
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Tags:
handicapés, escalade, The Heroes Project, Charlie Linville, Tibet, États-Unis, Everest
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik