Insolite
URL courte
0 85
S'abonner

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Internet est très puissant. Depuis son apparition dans notre vie, à la fin des années 1990, il n'a pas cessé d'élargir son champ d'action: il sert pratiquement à tout, même à retrouver un pantalon perdu dans une mégapole animée...

Que faire si vous vous réveillez un beau matin dans un hôtel et constatez que votre pantalon a disparu sans laisser aucune trace et, pire encore. avec tout ce qu'il y avait dans les poches – votre porte-monnaie et votre portable? Demandez de l'aide sur la Toile! Pas convaincu?

C'est pourtant bien ce qui est arrivé à Andy Gaudry, un Ottavien de 30 ans venu à Halifax célébrer le 80e anniversaire de sa mamie. Il semble que la fête ait été un succès: en compagnie de ses cousins, Andy est parti faire un tour au centre-ville. La joie l'a littéralement emporté, à tel point qu'à un moment il a décidé d'enlever son pantalon. Réveillé le lendemain avec une gueule de bois, Andy n'avait aucun souvenir ni du moment, ni de l'endroit où il avait laissé son pantalon.

​​Il s'est alors adressé aux employés de l'hôtel, qui lui ont assuré que leur hôte était rentré la veille sans porter cet élément si indispensable de sa toilette.

En désespoir de cause, Andy a donc décidé de s'adresser aux internautes. Il a lancé une alerte sur le forum populaire Reddit et son intuition ne la pas trompé: un homme qui se balade au centre-ville en caleçon rose ne pouvant pas rester inaperçu, trois jours plus tard Andy a reçu un message disant que le pantalon avec le contenu de ses poches avaient été remis aux employés de l'hôtel.

Il fallait simplement y penser.

Lire aussi:

Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Le frère d’un des émeutiers du Capitole avait dirigé le service de sécurité de Michelle Obama
Deuxième nuit d'émeutes aux Pays-Bas après l'imposition du couvre-feu - images
Tags:
pantalon, Internet, Ottawa, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook