Insolite
URL courte
21181
S'abonner

Un recruteur du groupe terroriste Daech originaire d'Australie a avoué qu'il avait refusé de se rendre dans un camp terroriste en Syrie car il n'y avait pas de papier hygiénique.

L'Australien Hamdi Alqudsi est accusé d'avoir recruté des militants du groupe terroriste Daech. 

Lors d'une audience qui a eu lieu le 4 juillet, M.Alqudsi a reconnu devant le juge qu'il avait refusé d'aller dans le camp terroriste en Syrie où il n'y avait pas de papier toilette.

D'après les documents livrés au juge, l'Australien échangeait via WhatsApp des textos avec ses recrutés qui venaient d'arriver dans le camp terroriste en Syrie. Les apprentis-terroristes lui ont raconté qu'ils étaient obligés de dormir sur le sol et même, horreur, dans la rue! 

Ils lui ont également appris qu'il n'y avait pas de toilettes et qu'ils étaient contraints d'utiliser à ces fins des fosses. En outre, il y avait un énorme manque de papier toilette qui poussait les terroristes à utiliser de l'eau (qui n'était pas toujours pure). 

Effrayé par ces conditions de vie précaires, Alqudsi a pris la décision de ne pas quitter l'Australie.

Hamdi Alqudsi a été arrêté en décembre 2013. Il a été accusé d'avoir recruté des jeunes Australiens musulmans. Son cas est actuellement examiné par la Cour suprême de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

Lire aussi:

Cette femme que Daech craint comme le feu de l'enfer
Port obligatoire de la barbe: Daech arrête 100 "contrevenants" à Falloujah
De l'acier ukrainien pour blinder des véhicules... de Daech
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Tags:
papier toilette, terrorisme, Etat islamique, Hamdi Alqudsi, Australie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik