Ecoutez Radio Sputnik
    Hedgehogs copulation

    L’amour de ces hérissons me pourrit la vie!

    © AFP 2019 FRANCOIS GUILLOT
    Insolite
    URL courte
    0 321
    S'abonner

    Jamais dans sa vie la police de la ville de Büchenbach, près de Nuremberg, ne s'était attendue à recevoir une plainte de ce genre…

    Dans la nuit du 27 juillet, les policiers de la ville de Büchenbach, a reçu un appel d'un homme se plaignant d'un bruit bizarre (un halètement sourd) à l'entrée de sa maison. Les policiers se sont rendus sur les lieux et ont fait une découverte curieuse.

    Il s'est trouvé que deux hérissons avaient choisi cet endroit pour copuler pendant au moins 20 minutes. Apeurés par la lumière des lampes de poche, les deux "fauteurs de troubles" ont dû interrompre leurs ébats et ont pris la fuite.

    Si les hérissons n'avaient pas été mis en fuite, le riverain aurait été dérangé pendant un long moment encore…

    L'expert du département de l'Université Ludwig-Maximilian de Munich a expliqué que l'acte sexuel entre ces animaux dure généralement plusieurs heures.
    Mais pourquoi faisaient-ils autant de bruit?

    "Les hérissons gémissent bruyamment pendant l'acte et ce sont les mâles qui font le plus de bruit", a rajouté le spécialiste.

    Cela explique bien les "sons suspects" entendus par l'auteur du coup de fil.

    Ce n'est pas la première fois que les policiers sont appelés par des habitants irrités qui se plaignent leurs voisins. En 2010, un couple de Zwickau à Saxony a été expulsé de son appartement après avoir porté plainte à plusieurs reprises pour des bruits d'ébats sexuels…

    L’amour de ces hérissons me pourrit la vie!
    © Sputnik .
    L’amour de ces hérissons me pourrit la vie!

    Lire aussi:

    Un hérisson obèse mis au régime au Royaume-Uni
    La fin du calvaire d'un hérisson stressé sans aiguilles
    Jabba le hérisson est si gros… qu'il mérite un buzz sur la Toile
    Un hérisson perd ses aiguilles après un traumatisme psychique
    Tags:
    plainte, hérisson, animaux, police, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik