Insolite
URL courte
0 133
S'abonner

Plus de 12.000 personnes ont signé une pétition pour l'installation d'un monument consacré au chat Tombili ("rebondi" en français), mort il y a deux semaines.

Le chat Tombili est devenu un phénomène des réseaux sociaux. Ses photos, sur lesquelles il posait avec désinvolture sur un trottoir du quartier Kadikoy à Istanbul, ont plu aux internautes du monde entier. Il a généré beaucoup de mèmes. Le mème le plus populaire montrait Tombili avec une tasse de thé devant lui et un chapelet.

Le nombre d'abonnés de sa page Facebook a atteint les 32 millions de personnes. Or ce chat, qui est devenu une véritable curiosité locale, est mort le 1er août. Les annonces sur sa mort ont été accrochées sur des arbres de la rue Gulec, où il habitait. "Tu seras toujours dans nos cœurs", ont écrit des habitants d'Istanbul sur ces annonces.

Ils ont décidé de rendre hommage et de garder la mémoire de Tombili et ont lancé une campagne sur Internet visant à collecter des fonds pour l'installation d'un monument le représentant. La mairie du quartier Kadikoy a salué l'initiative et a confirmé que ce monument sera installé.

Lire aussi:

Herman le Chat froussard: une nouvelle étoile du Web est née
Quand un perroquet se prend pour un chat
L'inventeur du drone-chat travaille sur… une vache volante
Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Tags:
réseaux sociaux, photo, monument, chats, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook