Insolite
URL courte
161
S'abonner

Un an après avoir subi une greffe complète du visage, l'Américain Patrick Hardison, brûlé au 3e degré et ayant perdu ses oreilles, ses lèvres, ses paupières et une partie de son nez, a fait le point sur son rétablissement.

Mercredi 24 août, l'ex-pompier a donné une conférence de presse qui a réuni des journalistes des principaux médias. 

"Je n'ai plus de regards insistants d'étrangers, je suis presque de nouveau un gars normal, avec des activités normales", s'est félicité M.Hardison. 

Alors que sa vision s’était détériorée, il peut désormais cligner des yeux et conduire une voiture pour emmener ses enfants à l’école. Ses nouvelles paupières ont également amélioré la qualité de son sommeil. Il peut enfin respirer et manger sans l’aide de tubes.

L'ex-pompier a raconté que cette année, il est allé à Disney World en famille et qu'il a pu nager pour la première fois en 15 ans. 

"On ne me dévisage plus, il n'y a plus d'enfants effrayés qui s'enfuient en me voyant", a-t-il raconté. 

Le docteur Eduardo Rodriguez, qui a dirigé l'opération, s'est dit stupéfié par la convalescence de son patient, estimant qu'elle dépassait "toutes ses espérances".

 

La plus belle réussite de l’équipe de l’Université de New York dirigée par Eduardo Rodriguez est d’avoir réussi, au cours d’une opération de 26 heures, à ce que Hardison ne souffre d’aucun rejet. Le risque existe toujours, mais il est jugé bien plus faible après un an.

M. Hardison devra suivre un traitement antirejet toute sa vie et il effectue des contrôles chaque mois à l'hôpital à New York.

Patrick Hardison, 42 ans, originaire du Mississippi (sud des Etats-Unis), a été défiguré quand le toit d'une maison en flammes s'est effondré sur lui en 2001.

L’année dernière, plus de 100 médecins, infirmières et aides-soignants ont participé à l'opération durant 26 heures. Le donneur est l'ancien champion de BMX David Rodebaugh, tué dans un accident de la route à l'âge de 26 ans, dont la  mère a donné son accord pour le don de ses organes. 


Lire aussi:

Cette sexagénaire attendant une greffe se sacrifie pour sauver une jeune vie
Les détails de la toute dernière greffe de visage dévoilés
La nouvelle vie d’un Américain après sa greffe de visage
Tags:
vie normale, greffe du visage, Patrick Hardison, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook