Ecoutez Radio Sputnik
    phone

    Allo, M. Trump? Le jour où la vie de ce retraité a basculé

    © Flickr/ Mark Fischer
    Insolite
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    4278473

    Cette homme menait une vie paisible dans la petite ville de Poughkeepsie, au cœur de l’Etat de New York, jusqu’au jour où il commence à recevoir des centaines d'appels destinés au candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump…

    Richard Rhoades, retraité et ancien combattant de la guerre du Vietnam, ne se doutait pas que sa vie pouvait changer radicalement du jour au lendemain… Il y a environ trois ans, il a eu reçu l'appel d'une personne qui le prenait, de tout son sérieux, pour Donald Trump, à cause d'une confusion survenue dans une base de données de numéros de téléphone.

    Depuis ce "jour fatidique", M. Rhoades reçoit chaque semaine au moins deux ou trois appels de la part de personnes ayant des conseils précieux à suggérer au candidat républicain.

    "D'habitude, je n'ai pas de mal à le supporter et j'essaie d'être gentil. A moins qu'on ne m'appelle en plein milieu de la nuit… Dans ce cas-là, je dois me lever pour décrocher ce maudit téléphone, un de mes enfants pouvant m'appeler de toute urgence. Et là, j'entends: +Bonjour, M. Trump! Je sais, il est quatre heures du matin, mais j'ai une idée à vous suggérer+", se plaint-il.

    "Les gens qui appellent sont toujours des hommes", poursuit M. Rhoades. "Depuis quelques semaines, ils m'appellent — enfin, ils croient appeler Donald Trump — pour me suggérer des slogans et des idées que je devrais utiliser. +Sois plus hardi à l'égard d'Hillary! N'abandonne pas l'idée d'ériger le mur! Il faut procéder comme ça!+".

    Toutes ses demandes à la Trump Organization à New York pour remédier à ce problème sont restées lettre morte. "Tout cela ne sert à rien", déplore-t-il. "Quelqu'un a publié une liste avec son nom et notre numéro de téléphone qui doit être le même à un chiffre près".

    Et de souligner: "Le seul moyen de résoudre ce problème une fois pour toutes, c'est d'utiliser un téléphone portable. Dans ce cas-là, les partisans de Trump ne pourront pas me joindre. Forcément, je ne crie pas le numéro de mon téléphone portable sur les toits."

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    La Fondation Clinton demande 100 M USD à ses sponsors pour lutter contre Trump
    Suspension des paralympiens russes: "bassesse", selon Trump
    Des statues de Trump font le tour des USA
    Tags:
    insolite, Présidentielle américaine 2016, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik