Ecoutez Radio Sputnik
    Ce robot japonais peut transpirer!

    Ce robot japonais peut transpirer!

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Insolite
    URL courte
    1140775

    Pour résoudre le problème de la surchauffe des parties internes des robots, des ingénieurs développent souvent des systèmes de refroidissement complexes qui sont trop chers. Les chercheurs japonais ont abordé ce problème de façon créative et ont développé un robot… qui peut transpirer!

    Le progrès sur le marché des nouvelles technologies est un combat entre la perfection et le prix du développement à l'échelle industrielle. De manière générale, c'est la deuxième option qui l'emporte. Voici pourquoi les scientifiques japonais ont créé un robot qui transpire.

    L'un des défis des ingénieurs en robotique est de trouver une solution au problème de surchauffe du système. Il existe une série de systèmes actifs de refroidissement qui peuvent apporter une solution efficace par le biais de l'évacuation de l'eau via des complexes tubulaires refroidis artificiellement, qui s'apparentent à de véritables « veines » et « artères ». Mais le problème, c'est que cette technologie à un coût. En guise d'exemple de solution moins chère, ce qui ne la rend pas moins élégante pour autant, les chercheurs du JSK Lab de Tokyo ont emprunté la conception de la transpiration humaine pour développer leur propre version du mécanisme de refroidissement pour le robot Kengoro.

    La sueur (en fait, de l'eau) goutte sur 108 moteurs à l'intérieur du robot Kengoro en les refroidissant au cours de l'évacuation. Bien sûr, ce n'est pas aussi efficace que les systèmes de refroidissement avancés et complexes, mais un tel modèle de protection contre la surchauffe permet au robot de faire des pompes pendant 11 minutes. À l'aide d'un simple verre d'eau, il est capable de fonctionner pendant douze heures !

    Ce qui est remarquable, c'est que le robot n'a pas de peau et transpire donc par les os ! Son « squelette » est développé à l'aide de la technologie de frittage laser, un processus comparable à l'impression 3D qui permet aux métaux de densités différentes de créer des formes complexes. Dans ce cas, les circuits d'aluminium moins denses imprègnent le squelette de Kengoro de telle sorte que la sueur coule sur les moteurs et pas sur le sol.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un robot fait des chefs-d'œuvre avec un pinceau humain
    Un robot-tueur prendra le contrôle de la mer des Caraïbes
    Des chercheurs créent un robot entièrement mou!
    Tags:
    robotique, robot, technologies, Tokyo, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik