Insolite
URL courte
272
S'abonner

Des spécialistes de l’un des plus importants laboratoires de recherche aux États-Unis ont conclu que, dans le cas d'une apocalypse zombie, la ville américaine de Chicago tiendrait seulement 60 jours. Accessoirement, le programme utilisé pour faire ce calcul permet également de simuler la vitesse de propagation de certaines maladies contagieuses.

Selon le Chicago Tribune, pendant une année des chercheurs du laboratoire national d’Argonne aux États-Unis ont travaillé sur un projet de simulation d’une apocalypse zombie à Chicago. L’étude a été réalisée grâce au logiciel ChiSIM, d’habitude utilisé pour générer des modèles de propagation de maladies transmissibles.

Dans leur simulation de l'apocalypse zombie, les spécialistes ont utilisé deux paramètres : la probabilité d'être mordu par un zombie et la probabilité d’en tuer un. Le programme a affiché les résultats suivants: en l’espace de 60 jours, à Chicago, il n’y aurait plus une personne vivante car la ville serait envahie par environ 2 millions de zombies et les gens seraient en mesure de ne tuer que 500 000 d’entre eux. 

Cependant, la situation n’est pas aussi mauvaise qu’on pourrait le croire.

« Une petite partie de la simulation informatique nous a permis d’espérer que nous pourrions influencer les résultats de l'apocalypse zombie. Ainsi, dans certains endroits, il serait possible de contenir les zombies. Je crois qu’on a un espoir », s’est empressé de rassurer Chick Macal, ingénieur principal en systèmes informatiques au sein du laboratoire.

Initialement, les spécialistes comptaient utiliser la simulation de l'apocalypse zombie pour démontrer le fonctionnement du logiciel ChiSIM conçu en 2009 pour trouver un moyen efficace contre la propagation du staphylocoque doré (SARM).

En outre, après avoir des tests concluants en 2011, le ChiSIM a été adapté pour étudier la propagation d'autres maladies, telles que l’Ébola et la grippe. Actuellement les chercheurs comptent l’utiliser pour traquer le virus Zika. 

M. Macal a également ajouté que le modèle d'apocalypse zombie pourrait aider l'équipe à modeler la propagation de maladies infectieuses dans l'avenir. 

« Ce projet nous a permis de mieux comprendre l'impact des facteurs externes. Actuellement, nous pouvons non seulement faire un modèle, mais aussi développer des stratégies efficaces pour lutter contre la propagation de maladies », a-t-il conclu.

Lire aussi:

Le cambrioleur voulait… juste le chocolat
Quand ta mère refuse d'adopter un chien, l’alpaga est toujours une bonne idée!
Pourquoi refuse-t-il de porter ses baskets autolaçantes de «Retour vers le Futur»?
Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Tags:
zombie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook