Insolite
URL courte
3231
S'abonner

Au zoo de Krasnoïarsk (Sibérie orientale), un ours blanc a réussi à prédire la victoire de Donald Trump.

L'ours blanc Félix du zoo de Krasnoïarsk, qui avait prédit la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle, a été gratifié d'une tarte représentant un buste du nouveau président et l'a mangée, a annoncé la porte-parole du zoo Elena Chabanova.

La veille, on avait proposé à la tigresse Junon et à l'ours blanc Félix de prédire le résultat de l'élection présidentielle aux États-Unis. La tigresse, après avoir hésité, a opté pour Hillary Clinton. L'ours a résolument « voté » pour Donald Trump et a eu raison. Pour cela, il a obtenu le titre de prophète principal et a reçu une tarte spéciale représentant un buste de Donald Trump.

« Une pastèque représentait la tête de Trump, des choux, ses cheveux, le corps était fait d'un bloc de glace avec des poissons et des morceaux de viande congelés, la chemise faite en fromage blanc, sa veste en carottes râpées et la cravate à partir d'un morceau de filet mignon », a précisé la porte-parole.

Selon elle, les employés du zoo ont mis à côté de la tarte un message découpé sur la citrouille : « TRUMP VICTORY FELIX ».

« Félix, après avoir humé le plat, l'a consommé avec beaucoup de plaisir », a ajouté la porte-parole du zoo de Krasnoïarsk.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Adopté par un couple russe, ce puma mène une vie de chat domestique – photos
Tags:
ours blanc, Donald Trump, Krasnoïarsk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik