Ecoutez Radio Sputnik
    Esprit de Noël? Un «Père Noël» braque une banque US

    Esprit de Noël? Un «Père Noël» braque une banque US

    © AFP 2019 Mathias Loevgreen Bojesen
    Insolite
    URL courte
    6120
    S'abonner

    Aux États-Unis, un homme a choisi un habit peu ordinaire pour braquer une banque: un costume de Père Noël.

    Un homme, habillé en Père Noël, est allé braquer une banque dans la ville américaine de Memphis, dans l'État du Tennessee, signale samedi la chaîne de télévision ABC News.

    L'évènement a eu lieu mercredi dans une succursale de la banque City Employee Credit Union. Un individu est entré dans la banque habillé d'un pull rouge et portant un masque souriant de Père Noël. Il a commencé à distribuer des bonbons aux clients de la banque, puis s'est approché de la caisse et a passé à un employé une note exhortant de lui remettre l'argent.

    S'étant procuré les liquidités, le malfaiteur est sorti de la succursale et s'est enfui. En cela, la chaîne ne précise pas s'il a menacé les employés et les clients de la banque avec une arme ou non. La somme dérobée est également inconnue.

    À en juger par les vidéos des caméras de surveillance, le criminel, présumément Afro-américain, a quitté la banque avec un petit paquet. La recherche est en cours, pour le moment personne n'est interpellé.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Suivez en temps réel le périple du Père Noël
    Un lauréat du prix Nobel travaille comme Père Noël à New York depuis 10 ans déjà
    Le mystère du Père Noël élucidé grâce à… la théorie de la relativité!
    Quand le Père Noël arrive en grue!
    Tags:
    banques, braquage, Noël, Père Noël, Tennessee, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik